Israël : Le Parlement approuve en première lecture la tenue de nouvelles élections

POLITIQUE Le projet de loi, qui doit faire l’objet de deux autres lectures en journée, précipiterait de quelques heures la dissolution du Parlement attendue normalement ce mercredi à minuit

20 Minutes avec AFP

— 

Le Premier ministre Benjamin Netanyahou.
Le Premier ministre Benjamin Netanyahou. — SIPA

Il y a aura bien un nouveau scrutin. Les parlementaires israéliens ont approuvé mercredi en première lecture un projet de loi pour la tenue de nouvelles élections le 2 mars prochain, les troisièmes en moins d’un an.

Le projet de loi, qui doit faire l’objet de deux autres lectures en journée, précipiterait de quelques heures la dissolution du Parlement attendue normalement à minuit, date-butoir pour que le Premier ministre Benjamin Netanyahou ou son rival Benny Gantz rallie une majorité de voix et forme un nouveau gouvernement.

Coude à coude entre le Likoud et la formation Kahol Lavan, selon les sondages

En cas de nouveau scrutin, les derniers sondages, diffusés cette semaine par la chaîne Kan, placent le Likoud de Benjamin Netanyahou et la formation Kahol Lavan («Bleu-Blanc », les couleurs du drapeau) de Benny Gantz dans un mouchoir de poche.

Premier ministre le plus longtemps en poste de l’histoire d’Israël -13 ans, dont la dernière décennie sans discontinuer-, Benjamin Netanyahou a été inculpé fin novembre pour corruption, abus de confiance et malversations dans une série d’affaires. Certains de ses proches, dont son avocat, doivent aussi être mis en examen pour blanchiment d’argent, pour l’achat de sous-marins à la société allemande ThyssenKrupp.