Otan : Erdogan s’en prend à Macron qu’il juge « en état de mort cérébrale », l’ambassadeur turc convoqué

REPARTIE Début novembre, le président français avait jugé l’Otan en « état de mort cérébrale », une expression dont le président turc use désormais contre lui

20 Minutes avec AFP

— 

Emmanuel Macron et Recept Tayyip Erdogan tout sourires, le 28 juin 2019 à Osaka.
Emmanuel Macron et Recept Tayyip Erdogan tout sourires, le 28 juin 2019 à Osaka. — Ludovic MARIN / AFP

L’expression est revenue comme un boomerang. Deux semaines après avoir jugé l’Otan « en état de mort cérébrale », Emmanuel Macron est la cible d’une violente attaque du président turc ce vendredi. Recep Tayyip Erdogan a affirmé que Macron lui-même était en « état de mort cérébrale », accentuant les tensions à une semaine d’un sommet crucial de l’organisation de défense.

Reprenant les déclarations d’Emmanuel. Macron qui avait jugé l’Otan en état de « mort cérébrale », Recept Tayyip Erdogan a déclaré : « Fais d’abord examiner ta propre mort cérébrale. Ces déclarations ne siéent qu’à ceux dans ton genre qui sont en état de mort cérébrale ». Ces propos interviennent après des critiques françaises de l’offensive de la Turquie, elle-même membre de l’Otan, en Syrie.

Convocation de l’ambassadeur turc

L'ambassadeur de Turquie en France va être convoqué au ministère des Affaires étrangères pour s’expliquer sur les déclarations du président turc Recep Tayyip Erdogan, qui a jugé qu’Emmanuel Macron était en « état de mort cérébrale », a indiqué l’Elysée vendredi.

« Soyons clairs, ce n’est pas une déclaration, ce sont des insultes », a réagi la présidence française au sujet de ce qu’elle a qualifié de « dernier excès » en date de Recep Tayyip Erdogan. « L’ambassadeur sera convoqué au ministère pour s’en expliquer », a-t-elle souligné.