RDC : Au moins 36 morts après des pluies diluviennes à Kinshasa

INTEMPERIES Les dégâts matériels sont énormes et les victimes ont été entre autres emportées par des éboulements de terrain

20 Minutes avec AFP

— 

Un glissement de terrain a fait disparaître la route, ici dans le quartier de Lemba, à Kinshasa (RDC), le 26 novembre 2019.
Un glissement de terrain a fait disparaître la route, ici dans le quartier de Lemba, à Kinshasa (RDC), le 26 novembre 2019. — ANGE KASONGO / AFP

La capitale de la République démocratique du Congo est sous les eaux. Le vice-gouverneur de la capitale, Neron Mbungu, a annoncé ce mardi la mort d’au moins 36 personnes à Kinshasa après des  pluies torrentielles survenues la veille.

« Le ministre (provincial) de l’Intérieur vient de communiquer un bilan de 36 morts. Les recherches continuent. Les dégâts matériels et humains sont vraiment énormes », a déclaré Neron Mbungu, qui affirme être lui-même présent dans les communes touchées depuis 04h (03h GMT).

Un enfant électrocuté

Les victimes ont été entre autres emportées par des éboulements de terrain. Au moins deux ponts se sont effondrés ainsi qu’une chaussée sur l’avenue qui mène vers l’université dans la commune de Lemba, a précisé le vice-gouverneur. « Il y a des inondations », a ajouté le vice-gouverneur. Parmi les victimes, « il y a un enfant qui s’est électrocuté ».

Plusieurs dizaines de personnes étaient mortes dans des érosions et des effondrements de terrain début janvier 2018 à Kinshasa après une nuit de pluies diluviennes. Troisième ville la plus peuplée d’Afrique, Kinshasa compte quelque 10 millions d’habitants, qui vivent souvent dans des habitations précaires.