Guide Michelin : Un chef coréen porte plainte pour ne plus apparaître dans la liste des restaurants

GASTRONOMIE « Je ne veux recevoir aucune aide d’une entreprise aussi opaque et subjective », a déclaré Eo Yun-gwon dans une interview

20 Minutes avec agence

— 

Le Guide Michelin
Le Guide Michelin — C.ENA/AP/SIPA

Eo Yun-gwon ne veut plus apparaître dans le Guide Michelin. Le chef coréen, propriétaire du restaurant italien Ristorante Eo à Séoul (Corée du Sud), a annoncé le 15 novembre qu’il portait plainte contre le guide gastronomique, rapporte le Korea Herald.

« Il est insultant que mon nom et celui du restaurant soient listés dans un guide aussi peu bienveillant », a indiqué le chef au média coréen jeudi 21 novembre. « Même si apparaître dans le Guide Michelin peut faire la promotion du restaurant, je ne veux recevoir aucune aide d’une entreprise aussi opaque et subjective. »

« Ils ne sont pas dignes de faire une évaluation »

Eo Yun-gwon porte donc plainte contre le guide pour « insulte ». Il dénonce le fait de voir son établissement « listé aux côtés d’autres restaurants sans aucun standard définitif », explique-t-il dans une publication Facebook. « Leurs inspecteurs ont seulement enquêté sur 170 restaurants à Séoul. Ils ne sont pas dignes de faire une évaluation. »

Le Ristorante Eo apparaît dans le Guide Michelin de Séoul depuis sa première édition en 2017. Cette année-là et la suivante, il bénéficiait d’une étoile. En 2019 et 2020, il a été « rétrogradé » et apparaît dans la sélection « L’assiette » de Michelin. Dès 2017, le chef coréen a demandé à être retiré du guide, sans succès.

« Le Guide Michelin est un guide indépendant publié sans influences, partenaires ou restaurants », avait répondu l’entreprise. « Le principe est de prendre des décisions indépendantes, que les restaurants aient demandé à être inclus ou exclus de la liste. » Eo Yun-gwon est le premier chef coréen à porter plainte contre Michelin.