Camion charnier de Londres : Un jeune sorti d'un refuge néerlandais parmi les victimes

DRAME Six autres adolescents vietnamiens avaient disparu du même centre en août, et une grande opération de police avait été menée pour les retrouver

20 Minutes avec AFP

— 

Vue du camion frigorifique où 39 corps ont été retrouvés le 23 octobre près de Londres.
Vue du camion frigorifique où 39 corps ont été retrouvés le 23 octobre près de Londres. — Humphrey Nemar/Mirrorpix/SIPA

L’un des 39 Vietnamiens trouvés morts dans un camion réfrigéré en Grande-Bretagne le mois dernier était un adolescent qui avait disparu d’un refuge pour migrants vulnérables aux Pays-Bas, a rapporté samedi un journal néerlandais.

Cette tragédie a fait ressortir le rôle des passeurs, notamment vers l’Angleterre qui attire beaucoup de migrants, ceux-ci estimant qu’il est plus facile d’y trouver du travail que dans le reste de l’Europe.

Fugue d’un « centre très sécurisé pour demandeurs d’asile vulnérables »,

Le garçon, dont ni le nom ni l’âge n’ont été révélés, s’était enfui de ce centre situé dans la province du Limbourg, a précisé la COA, l’organisation gouvernementale s’occupant de l’accueil des migrants. « Le garçon s’est enfui de ce centre très sécurisé pour demandeurs d’asile vulnérables », a précisé le COA au journal Algemeen Dagblad.

Six autres adolescents vietnamiens avaient disparu du même centre en août, et une grande opération de police avait été menée pour les retrouver. Mais la COA n’a pas établi de lien entre ces disparitions et celle de l’adolescent retrouvé dans le camion, avec 38 autres corps, le 23 octobre dernier à Purfleet, dans le sud-est de l’Angleterre.