Etats-Unis : Un étudiant en informatique soupçonné d’avoir développé un programme pour Daesh

TERRORISME Le suspect a présenté ses travaux à un agent du FBI sous couverture

20 Minutes avec agence

— 

Illustration d'un hackeur.
Illustration d'un hackeur. — A. GELEBART / 20 MINUTES

Thomas Osadzinski, un étudiant américain de 20 ans, est accusé d’avoir mis ses connaissances en informatique au service de Daesh. Le jeune homme a été arrêté après avoir raconté sur une messagerie à un agent du FBI sous couverture qu’il s’était lancé dans « un nouveau projet très précieux », rapporte ZDNet. Il a finalement été mis en examen pour avoir fourni une aide matérielle à l’Etat islamique et risque jusqu’à vingt ans de prison.

Pour faciliter la propagande de Daesh sur les réseaux

Des documents juridiques indiquent que Thomas Osadzinski aurait développé un script python. Celui-ci permettait la sauvegarde automatique des fichiers multimédias de l’organisation djihadiste sur les réseaux sociaux. Les utilisateurs pouvaient ensuite les relayer sur leurs propres comptes et ainsi contribuer à la propagande de Daesh.

Le jeune homme aurait aussi mentionné une sorte de système d’exploitation dérivée d'une distribution Gentoo Linux et créée pour les membres du groupe terroriste. Le programme « fonctionne sur tous les ordinateurs et sera très léger, rapide et sécurisé », promettait Thomas Osadzinski. En mai dernier, il avait fait parvenir à un autre agent infiltré du FBI une capture d’écran de sa création.

Le jeune Américain la jugeait difficile « à pirater par les agences de renseignements » avant d’expliquer finalement qu’il rencontrait des difficultés dans l’avancée de ses travaux.