Greta Thunberg : La jeune militante récompensée par le Prix international de la paix des enfants

RECONNAISSANCE Divina Maloum, une Camerounaise âgée de 15 ans, a également été récompensée pour son « combat pacifique » contre Boko Haram

20 Minutes avec agences

— 

Greta Thunberg à Vancouver, le 25 octobre 2019.
Greta Thunberg à Vancouver, le 25 octobre 2019. — Melissa Renwick/AP/SIPA

Ses « grèves de l’école pour le climat » ont rapidement été suivies par des dizaines de milliers de jeunes à travers le monde. La jeune militante écologiste suédoise Greta Thunberg a été récompensée ce mercredi par le Prix international de la paix des enfants 2019 pour son action en faveur du climat. Elle partage cette récompense avec Divina Maloum, une Camerounaise de 15 ans qui lutte pacifiquement contre Boko Haram.

Ce prix, décerné par la fondation néerlandaise KidsRights, distingue chaque année depuis 2005 un mineur pour son engagement pour les droits des enfants.

Sur un catamaran au milieu de l’Atlantique

Dans un court message, Greta Thunberg s’est dite « incroyablement reconnaissante et honorée ». Elle a regretté de ne pas avoir pu assister à la cérémonie de remise des prix, qui s’est déroulée à La Haye (Pays-Bas). La Suédoise de 16 ans a en effet quitté à la mi-novembre les Etats-Unis à bord d’un catamaran et se trouve actuellement au milieu de l’Atlantique. Elle doit arriver pour la réunion climat de l’ONU COP25 à Madrid (Espagne) début décembre.

Luisa-Marie Neubauer, une Allemande du mouvement Fridays For Future, a donc reçu le prix au nom de Greta Thunberg. « La crise climatique est l’enjeu de paix de notre époque », a martelé cette jeune militante. Saluant la « reconnaissance » qu’apporte cette récompense, elle a aussi déploré l’inaction des dirigeants mondiaux sur la question climatique.

Un « combat pacifique » contre Boko Haram

Divina Maloum, elle, a été récompensée pour son « combat pacifique » contre le groupe djihadiste Boko Haram. Elle a appelé « les enfants du monde entier à faire entendre leur voix ». « Au Cameroun et en Afrique, les enfants sont oubliés par les preneurs de décisions en matière de consolidation de la paix », a dénoncé la jeune Camerounaise, qui a reçu sa récompense des mains de l’Indien Kailash Satyarthi, lauréat du Prix Nobel de la paix 2014.

A noter que le Prix international de la paix des enfants est doté de 100.000 euros qui sont investis dans des projets liés à la cause du lauréat.