Fusillade dans un lycée californien: Deux élèves tués et trois blessés, le tireur hospitalisé

EVACUATION Selon les autorités, le tireur présumé, âgé de 16 ans, a tenté de se suicider après avoir ouvert le feu sur ses camarades

20 Minutes avec AFP

— 

Des élèves du lycée Saugus High de Santa Clarita retrouvent leurs parents après une fusillade qui a fait un mort et cinq blessés, le 14 novembre 2019.
Des élèves du lycée Saugus High de Santa Clarita retrouvent leurs parents après une fusillade qui a fait un mort et cinq blessés, le 14 novembre 2019. — Ringo H.W. Chiu/AP/SIPA

Un élève a fait irruption dans un lycée américain situé dans la banlieue nord de Los Angeles ce jeudi. Selon le dernier bilan établi par le shérif, deux lycéens sont décédés et deux autres ont été blessés. Le tireur présumé, âgé de 16 ans, a tenté de se suicider et est hospitalisé dans un « état grave ».

La police a reçu un appel à 7h38 signalant une fusillade au lycée Saugus High de Santa Clarita. En arrivant sur place deux minutes plus tard, les forces de l’ordre découvrent six élèves blessés par balles. L’un d’entre eux est le tireur présumé, un élève de 16 ans qui a ouvert le feu sur ses camarades le jour de son anniversaire avant de tenter de se suicider d’une balle dans la tête, selon le shérif Villanueva. Un pistolet semi-automatique a été retrouvé, et il n’y avait plus de munitions dans le chargeur, a précisé le shérif. Dans la matinée, deux blessés âgés de 16 et 14 ans sont décédés à l'hôpital.

Les élèves évacués et des écoles confinées

A ce stade, aucun motif n’a été établi, mais les autorités se penchent sur des photos et des messages que le tireur aurait publiés sur les réseaux sociaux. Les autorités interrogent également sa petite amie. Selon une lycéenne interrogé par la chaîne KTLA, le tireur présumé est un « élève populaire » qui faisait partie de l’équipe d’athlétisme de l’établissement.

Le lycée était le théâtre d’un important déploiement policier, selon des images diffusées par les télévisions locales. Les élèves du lycée Saugus ont été évacués en file indienne, parfois les mains en l’air. Plusieurs établissements aux alentours ont été placés par mesure de sécurité en état de confinement.