Etats-Unis : Donald Trump assure être « un grand fan » du président turc Recep Tayyip Erdogan

BROMANCE Le président américain a reçu son homologue à la Maison Blanche

20 Minutes avec AFP

— 

Donald Trump a accueilli le président turc Recep Tayyip Erdogan à la Maison Blanche le 13 novembre 2019.
Donald Trump a accueilli le président turc Recep Tayyip Erdogan à la Maison Blanche le 13 novembre 2019. — Evan Vucci/AP/SIPA

Le président américain Donald Trump a assuré, ce mercredi, être « un grand fan » de son homologue turc Recep Tayyip Erdogan en le recevant à la Maison Blanche, quelques semaines après l’offensive militaire d’Ankara dans le nord-est de la Syrie, et alors que se déroulait au Congrès la première audition publique de la procédure d'impeachment qui le vise.

« Je suis un grand fan du président », a déclaré Donald Trump au début de leur conférence de presse commune, se félicitant que le cessez-le-feu conclu mi-octobre « continue à tenir ». « La Turquie, comment tout le monde le sait, est un important allié au sein de l’Otan », a ajouté le président américain.

Evasif sur la Syrie

« Le cessez-le-feu continue à tenir », s’est félicité Donald Trump, restant muet sur les critiques selon lesquelles il a, par son retrait précipité, abandonné les forces kurdes qui ont pourtant joué un rôle clé sur le terrain dans la lutte contre les jihadistes.

Les atermoiements de Donald Trump et l’offensive turque ont aussi suscité de vives tensions au sein de l’Alliance atlantique – dont la Turquie est membre – qui redoute une résurgence de Daesh. Le président français Emmanuel Macron a déploré en termes très vifs l’absence totale de coordination avec les Etats-Unis sur ce dossier.

Dénonçant, dans un entretien à l’hebdomadaire The Economist, « une agression » menée par la Turquie, « dans une zone où nos intérêts sont en jeu », il avait jugé que l’Otan était en état de « mort cérébrale ». Dans une pique au président français, Donald Trump s’est fait l’écho du mécontentement de la Turquie. « Je pense que le président (turc) n’a vraiment pas apprécié (..) et je pense que beaucoup d’autres gens ont eu la même réaction », a-t-il déclaré. « Inacceptable », a simplement ajouté. Erdogan dont les propos étaient traduits par un interprète.