Portugal : Le salaire minimum va augmenter de près de 6 % en 2020

ECONOMIE A son arrivée au pouvoir en 2015, le Premier ministre, Antonio Costa, s’est engagé à revaloriser chaque année le salaire minimum pour atteindre une hausse cumulée de 25 % en 2023

20 Minutes avec AFP

— 

Antonio Costa prononce un discours, alors que le nouveau gouvernement portugais prête serment, à Lisbonne, le 26 octobre 2019.
Antonio Costa prononce un discours, alors que le nouveau gouvernement portugais prête serment, à Lisbonne, le 26 octobre 2019. — Armando Franca/AP/SIPA

Le salaire minimum portugais va augmenter de près de 6 % en 2020, a annoncé le gouvernement socialiste, qui s’est engagé à l’augmenter de 25 % en quatre ans, ce mercredi. Il va passer à 740 euros brut mensuels sur 12 mois contre 700 actuellement. « Cette hausse est en adéquation avec notre situation économique et sociale, elle est parfaitement compatible avec notre objectif de législature », a déclaré le Premier ministre, Antonio Costa, précisant que cette hausse serait approuvée jeudi en Conseil des ministres.

Arrivé au pouvoir en 2015 et reconduit lors des dernières élections législatives en octobre, Antonio Costa s’est engagé à revaloriser chaque année le salaire minimum pour atteindre une hausse cumulée de 25 % en 2023. « Le gouvernement a dévoilé sa proposition pour 2020, avec en ligne de mire son objectif pour 2023 », avait indiqué dans la matinée la ministre du Travail, Ana Mendes Godinho.

« Il s’agit d’un objectif trop ambitieux », a critiqué le président de la Confédération des entreprises portugaises (CIP) Antonio Saraiva. Pour Arménio Carlos, leader de la CGTP, principale confédération syndicale portugaise, ce montant est en revanche « insuffisant » dans un contexte économique favorable. « Notre objectif était d’entendre les partenaires sociaux » et de « trouver un point d’équilibre entre les différentes propositions », a précisé la ministre.

La fin à la politique d’austérité

A l’avenir, « il y aura des évaluations annuelles » pour revaloriser le Smic en fonction de l’évolution de l’économie, a-t-elle ajouté. Le gouvernement socialiste entend continuer à mener une politique sociale tout en poursuivant l’assainissement des finances publiques entamé pendant la précédente législature grâce à l’embellie de l’économie.

Celle-ci lui avait permis de mettre fin à la politique d’austérité menée par la droite quand le pays, durement frappé par la crise de la dette en 2011, s’était retrouvé sous perfusion de l’Union européenne et du Fonds monétaire international (FMI). Quelque 720.000 personnes touchent le salaire minimum au Portugal.