Etats-Unis : Près de 170.000 SMS de la Saint-Valentin ont été reçus… en novembre

BUG A cause d’un problème de serveur, certains destinataires ont reçu un message d’un(e) ex-petit(e) ami(e) ou d’une personne décédée

20 Minutes avec agence

— 

Illustration d'une femme regardant un smartphone avec un café à la main
Illustration d'une femme regardant un smartphone avec un café à la main — rawpixel/pixabay

Quelque 168.000 Américains ont reçu ce mercredi des SMS qui leur avaient été adressés à l’occasion de la Saint-Valentin, mais qui n’étaient jamais arrivés jusqu’à leurs smartphones. Les SMS avaient donc près de neuf mois de retard. Un bug est à l’origine de l’incident, explique NBC News. Il s’est produit chez Syniverse, un des nombreux intermédiaires qui interviennent dans le traitement des messages électroniques aux Etats-Unis.

Plusieurs opérateurs de téléphonie mobile américains sous-traitent l’envoi des textos avec cette entreprise, qui a rencontré un problème avec un de ses serveurs. L’entreprise explique que ce dernier a été mis hors-ligne le 14 février 2019 : tous les messages qui y transitaient ont été stockés. L’appareil a été réactivé ce mercredi et l’intégralité des SMS qui y avaient été accumulés a été envoyée.

Les messages auraient dû être effacés

« Nous présentons nos excuses à toute personne impliquée dans ce qui s’est passé », a déclaré dans un communiqué publié ce vendredi William Hurley, responsable du marketing et des produits de Syniverse. L’entreprise assure que des mesures sont prises pour qu’une telle situation ne puisse plus se reproduire dans le futur.

« Lorsque des textos entre personnes individuelles ne peuvent pas être distribués immédiatement, ils sont temporairement stockés entre 24 et 72 heures, en fonction de la configuration utilisée par chaque opérateur mobile, indique la société. Au cours de cette période, nous effectuons plusieurs tentatives d’envoi. Si le message reste impossible à distribuer après un certain temps, le message est automatiquement effacé par Syniverse ».

L’intermédiaire indique que la déconnexion du serveur s’est produite au moment où les messages étaient mis en file d’attente. Le retard a fait rire de nombreux destinataires. Mais d’autres ont raconté avoir été réveillés en pleine nuit par le SMS ou avoir reçu un texto d’une personne décédée depuis février dernier.