Election présidentielle : Le pro-européen Iohannis largement en tête au premier tour

ROUMANIE Le candidat pro-européen Iohannis sort largement en tête au premier tour des élections présidentielles

20 Minutes avec AFP

— 

Dimanche 10 novembre 2019, les électeurs roumains votaient pour leur président. Le candidat pro-européen Iohannis serait en tête selon les premiers résultats de ce premier tour.
Dimanche 10 novembre 2019, les électeurs roumains votaient pour leur président. Le candidat pro-européen Iohannis serait en tête selon les premiers résultats de ce premier tour. — AFP

Le proeuropéen Klaus Iohannis est arrivé largement en tête au premier tour des élections présidentielles en Roumanie dimanche et devrait affronter au second tour l’ex-Première ministre sociale-démocrate Viorica Dancila, selon deux sondages réalisés à la sortie des urnes.

Il est crédité de 39 % des suffrages

A la clôture des bureaux de vote (19h GMT, soit 20h, heure de Paris), Klaus Iohannis, président sortant libéral, est crédité selon les estimations de 39 % des suffrages exprimés, et Viorica Dancila de 22,5 %. « Victoire, nous avons vaincu les sociaux-démocrates », a lancé Klaus Iohannis, 60 ans, devant des sympathisants rassemblés à son siège de campagne. « Mais la guerre n’est pas finie, nous devons encore franchir une nouvelle étape dans deux semaines », lors du second tour, le 24 novembre, a-t-il ajouté.

En attente du vote des Roumains de la diaspora

« Je suis contente (…), nous sommes présents au second tour, je remercie ceux ayant voté avec leur coeur », a pour sa part déclaré Viorica Dancila, alors que son parti, qui a dominé la vie politique ces 30 dernières années, redoutait pour la première fois de ne pas se retrouver au second tour.

Les estimations ne prennent pas en compte le vote des Roumains de la diaspora, dont un nombre record de 650.000 a exprimé son suffrage. Très peu favorables aux sociaux-démocrates, il n’est pas exclu qu’ils propulsent au second tour le chef du jeune parti pro-européen USR, Dan Barna. Ce dernier est crédité de 16 % des voix, selon ces sondages.

« Nous demeuront confiants, les Roumains de la diaspora sont toujours en train de voter », a assuré Dan Barna. Après une forte mobilisation dans la matinée, la présence aux urnes s’est graduellement tarie, le taux de participation s’élevant à près de 48 %, contre 52 % il y a cinq ans.