Finlande : Des milliers d'« œufs de glace » découverts sur une plage

ÉTRANGE Ce phénomène naturel est rare mais peut se produire une fois par an quand plusieurs conditions météorologiques particulières sont réunies

avec agence

— 

Capture d'écran Youtube du phénomène des « œufs de glace »
Capture d'écran Youtube du phénomène des « œufs de glace » — Mrs. Santa Claus Finland

Un couple qui se promenait ce dimanche sur le rivage de l’île finlandaise de Hailuoto est tombé sur des « œufs de glace ». Ce sont les impressionnantes manifestations d’un phénomène naturel rare.

Risto Mattila et Sirpa Tero ont ainsi découvert des centaines, voire des milliers de boules blanches semblables à de gros galets. Ils recouvrent la plage de Marjaniemi sur une trentaine de mètres, rapporte The Guardian. Des photos de leur étonnante trouvaille ont été publiées sur Instagram.

Le phénomène peut arriver une fois par an

« C’était une vision incroyable. Je n’avais jamais rencontré un tel phénomène jusqu’ici », témoigne Risto Mattila. Ces galets de glace naturelle sont de tailles diverses, mais les plus grandes sont grosses « comme un ballon de football », raconte celui qui les a immortalisées. Ces formations de glace sont en fait le résultat d’une conjonction de conditions météorologiques spécifiques. Elles sont rares mais peuvent malgré tout faire leur apparition une fois par an.

Pour cela, « il faut que l’air soit à la bonne température – négative, mais pas trop –, que l’eau le soit aussi – pas loin du point de gel – », détaille Jouni Vainio, spécialiste à l’Institut météorologique finlandais. Il ajoute qu’il faut « qu’il y ait une plage légèrement en pente où le sable est peu profond, de petites vagues et éventuellement un peu de houle ».

Il ajoute que ces étranges boules de glaces lisses se forment autour d’un noyau sur lequel la glace se développe petit à petit. James Carter, professeur de géographie et géologie à l’université de l’Illinois (Etats-Unis), indique que c’est à l’automne qu’on a le plus de chance de pouvoir observer le phénomène.