Une année d'études coûte-t-elle 21.000 euros aux Etats-Unis et 190 euros en France, comme le soutient Bernie Sanders ?

FAKE OFF Jeudi, le sénateur américain démocrate, en campagne pour l’élection présidentielle, a comparé les coûts entre les deux pays. Ces chiffres sont pourtant difficilement rapprochables

Mathilde Cousin

— 

Des étudiants de l'université Colombia, à New-York, reçoivent leur diplôme.
Des étudiants de l'université Colombia, à New-York, reçoivent leur diplôme. — Seth Wenig/AP/SIPA
  • Jeudi, Bernie Sanders, un sénateur américain qui plaide pour la gratuité des frais de scolarité en licence, a comparé le coût d’une année d’études en France et aux Etats-Unis.
  • Si le montant français apparaît extrêmement bas par rapport au montant américain, les données avancées par le sénateur sont difficilement rapprochables.
  • Le sénateur américain semble ne pas avoir utilisé le même périmètre pour calculer le coût en France et aux Etats-Unis.

Edit : Modification le 30 octobre du montant avancé par l'OCDE.

Il fait campagne pour la gratuité des frais de scolarité pour les étudiants en licence aux Etats-Unis. Est-ce pour cela que Bernie Sanders a comparé le montant de ces frais aux Etats-Unis et en France ? Jeudi, le sénateur américain démocrate, candidat à l’élection présidentielle de 2020, a avancé qu’aux Etats-Unis « le coût moyen d’une université proposant quatre ans de scolarité » est de « 23.091 » dollars (20,796 euros), tandis que ce coût s’élève à « 212 » dollars (190 euros) pour la France, selon l’élu. Aux Etats-Unis, les universités proposent des diplômes en deux ou en quatre ans, à la différence de la France, où le système LMD (licence, master et doctorat) est la référence.

« L’éducation est une des clés d’une démocratie réussie, alors pourquoi rendons-nous l’instruction si difficile pour notre peuple ? », a ajouté le sénateur dans un tweet partagé près de 5000 fois.

FAKE OFF

Contactée par 20 Minutes, l’équipe de Bernie Sanders précise que ces montants représentent une année de scolarité.

Pour la France, le montant de l’inscription en licence dans un établissement public s'élève à 170 euros pour l’année 2019-2020. Le montant avancé par Bernie Sanders est proche de ce niveau. Toutefois, Bernie Sanders ne précise pas s’il inclut dans ce calcul les établissements privés, qui scolarisent 20 % des étudiants.

Des frais d’inscription à un peu plus de 8.000 euros en moyenne dans le public

Aux Etats-Unis, l’inscription pour une année dans une université publique qui dispense un diplôme en quatre ans coûtait en moyenne 9.044 dollars (8,163 euros) à un étudiant choisissant d’étudier dans son Etat d’origine, pour l’année 2017-2018, selon le centre national pour les statistiques pour l’éducation (NCES). Ce centre dépend du ministère fédéral de l’Education. Ce montant est proche de celui avancé par l'OCDE, 8.800 dollars (7,918 euros). L’organisation a publié un graphique comparant les frais de scolarité appliqués dans différents pays, en les ajustant au coût de la vie.

Les frais d’inscription grimpaient à 34,621 dollars (31,206 euros) pour les universités privées à but non lucratif (les universités de l’Ivy league comme Harvard ou Yale font partie des plus célèbres établissements de ce type) en 2017-2018 et 17,020 dollars (15,341 euros) pour les universités privées à but lucratif, selon le NCES.

23.091 dollars pour les frais d’inscription, l’hébergement et la cantine

Le montant avancé par Bernie Sanders, 23.091 dollars, se rapproche du coût total d’une année universitaire dans une université publique : celui-ci était de 24,320 dollars (21,921 euros) pour 2017-2018. Ce coût comprend les frais d’inscription, le prix des livres et des fournitures, ainsi que l’hébergement sur le campus et la restauration universitaire.

D’où vient ce montant de 23.091 dollars ? L’équipe de Bernie Sanders n’a pas apporté de réponse à 20 Minutes sur ce point. Ce montant correspond à la somme déboursée par un étudiant pour l’année 2015-2016 pour payer ses frais d’inscriptions, son hébergement par l’université et la cantine universitaire, d’après le NCES. Les statisticiens américains  ont calculé  une moyenne entre les différents types d’établissements (public, privé à but non lucratif et privé à but lucratif).

Bernie Sanders semble donc comparer deux données différentes : pour la France, le seul montant des frais d’inscription, et pour les Etats-Unis, les frais d’inscription ainsi que l’hébergement et les repas.

« La disproportion entre les deux pays est considérable, c’est vrai », analyse Robert Gary-Bobo, professeur d’économie à l’institut polytechnique de Paris. Le chercheur avait plaidé pour une hausse des frais d’inscription en France dans une note envoyée à l’équipe de campagne d’Emmanuel Macron. « Les universités aux Etats-Unis sont subventionnées à hauteur de 50 %, rappelle-t-il. Ces subventions ont baissé, compensées par l'augmentation des frais d’inscription. »

Comparer les deux pays a-t-il du sens ? L’inscription payée par l’étudiant français n’est pas le reflet du coût réel d’une année d’études, qui est fortement soutenu par l’Etat. « Il ne faut pas dire que, comme c’est gratuit en France, tout se passe bien, nuance Emilie Souyri, maîtresse de conférences en études états-uniennes à l’université Nice Sophia-Antipolis. Le coût de l’éducation n’est pas le seul facteur de reproduction des inégalités. »

Vous souhaitez que l’équipe de la rubrique Fake off vérifie une info, une photo ou une vidéo ? Remplissez le formulaire ci-dessous ou écrivez-nous sur Twitter :  https://twitter.com/20minFakeOff

 

20 Minutes est partenaire de Facebook pour lutter contre les  fausses nouvelles. Grâce à ce dispositif, les utilisateurs du réseau social peuvent signaler une information qui leur paraît fausse.