VIDEO. Les infos immanquables du jour : Exhumation en Espagne, génie en Italie et charcuterie en Corse

ACTU Ce qu'il ne fallait pas rater dans l'actualité de ce jeudi 24 octobre 2019

Laurent Bainier

— 

exhumation de Franco
exhumation de Franco — Javier Lizon/EFE/SIPA

Il y a 90 ans déjà, le 24 octobre tombait un jeudi et il était noir. En 2019, il est simplement gris mais ce n’est pas une raison pour vous priver de vos immanquables, le résumé de l’actu du jour en cinq points.

1. L’affaire du jour : Les restes de Franco exhumés

Les restes de Franco, le dictateur espagnol mort en 1975, ont été retirés de l’imposant mausolée de la valle de los Caidos, ce jeudi. Le résultat d’une longue bataille politique et judiciaire.

2. La polémique du jour : Aïcha, 4 ans, retenue trois jours seule à Orly

Le 19 octobre, Aïcha, 4 ans, atterrit à l’aéroport d’Orly accompagnée par un adulte qui n’est pas un membre de sa famille. Juste avant de rentrer sur le territoire, tous deux sont contrôlés par les agents de la police aux frontières qui placent l’accompagnateur en garde à vue et la fillette en zone d’attente. Elle y restera trois jours… Aujourd’hui les associations veulent se mobiliser pour que ce type de situation ne se reproduise plus.

L'aéroport de Paris-Orly a été touché. (archives)
L'aéroport de Paris-Orly a été touché. (archives) - Mario FOURMY/SIPA

3. Le reportage du jour : De la charcuterie corse avec du porc breton

On aimerait en profiter toute l’année mais le figatellu a une saison et en l’occurrence, elle est terminée. Si les touristes peuvent en acheter à n’importe quelle époque c’est parce qu’il n’existe aucune AOC qui garantisse sa provenance. Et certains industriels n’hésitent pas à importer du porc breton pour garnir leurs saucisses de foie. Les producteurs locaux que nous avons rencontrés ne décolèrent pas et nous préviennent : « Si vous avez dix euros, allez dans un supermarché acheter un figatellu. Mais prenez aussi de l’Imodium ! »

De la charcuterie corse sur un marché, ici provenant d'un élevage de cochons corses
De la charcuterie corse sur un marché, ici provenant d'un élevage de cochons corses - Mathilde Ceilles / 20 Minutes

4. La question du jour : Y a-t-il une « épidémie » de staphylocoques sur les terrains de rugby ?

Pas de racolage, la réponse est non. Mais le sujet n’en est pas moins intéressant. De Nevers à Pouyastruc, près de Tarbes, des dizaines de joueurs de rugby ont été victimes d’infection cutanée causée par des staphylocoques en un mois à peine. Le docteur Olivier Glass, épidémiologiste membre de la cellule de veille, d’alerte et de gestion sanitaire de l’ARS (Agence régionale de santé) Occitanie nous aide à y voir plus clair...

Trois clubs de rugby ont été touchés par une infection au staphylocoque doré en l'espace d'un mois. Illustration.
Trois clubs de rugby ont été touchés par une infection au staphylocoque doré en l'espace d'un mois. Illustration. - Mourad Allili / Sipa

5. L’expo du jour : L’événement Léonard De Vinci au Louvre

C’est l’expo la plus attendue de l’année mais aussi, et de loin, la plus complexe à organiser. Le musée du Louvre lui consacre dès ce jeudi et jusqu’au 24 février une exposition exceptionnelle à Léonard de Vinci. Quelque 260.000 tickets ont déjà été vendus. Pour comprendre ce que l’événement, qui a nécessité presque dix ans de préparation, a de hors normes, voici nos explications.

Exposition Léonard de Vinci au Musée du Louvre a Paris. a l'occasion des 500 ans de la mort de Léonard de Vinci en France, le musee du Louvre conçoit et organise une grande rétrospective consacrée a l'ensemble de sa carrière de peintre. Paris,
Exposition Léonard de Vinci au Musée du Louvre a Paris. a l'occasion des 500 ans de la mort de Léonard de Vinci en France, le musee du Louvre conçoit et organise une grande rétrospective consacrée a l'ensemble de sa carrière de peintre. Paris, - RETMEN/SIPA

Voilà, c’est fini pour aujourd’hui. On vous laisse fermer les yeux et ouvrir les oreilles pour ce numéro spécial de « Minute Papillon ! », le podcast original de « 20 Minutes ». On y parle de la pollution à l’arsenic dans une vallée de l’Aude après les dramatiques inondations de 2018.