Thaïlande : Le roi retire tous les titres de sa concubine qu’il juge « déloyale »

DÉCHÉANCE Elle a perdu son statut de « noble concubine » seulement trois mois après l’avoir obtenu

20 Minutes avec agences

— 

Le roi de Thaïlande, Maha X, et son ex-concubine, Sineenat, lors de son intronisation en juillet dernier
Le roi de Thaïlande, Maha X, et son ex-concubine, Sineenat, lors de son intronisation en juillet dernier — Handout / Thailand's Royal Office / AFP

Le roi de Thaïlande Maha Vajiralongkorn a déchu ce lundi sa concubine de 34 ans de tous ses titres, en raison de sa « déloyauté » et de son « ambition » de devenir la reine, moins de trois mois après son intronisation. L’ancienne garde du corps royale Sineenat Wongvajirapakdi, connue sous le surnom de « Koi », avait obtenu ce titre le 28 juillet, pour le 67e anniversaire du roi.

C’était la première fois en presque un siècle qu’un monarque thaïlandais prenait une concubine. Quelques jours plus tard, le palais diffusait plusieurs photos de Koi pilotant un chasseur, sautant en parachute ou tenant la main du roi. Il s’agissait d’un rare aperçu de la vie privée du puissant, richissime et impénétrable monarque, connu sous le nom de Rama X de la dynastie Chakri.

Un comportement jugé « irrespectueux »

Mais lundi soir, la télévision nationale a annoncé la chute de Sineenat Wongvajirapakdi. Elle a été déchue de son rang de Chao Khun Phra, « noble concubine », pour « déloyauté envers le roi », selon un communiqué royal, ainsi que pour avoir « agi contre la position de la reine » Suthida « en vue de servir ses propres ambitions ».

Ses actions « montrent qu’elle n’a pas fait honneur au roi et ne comprend pas la tradition royale », ajoute le communiqué. Son comportement, « irrespectueux » envers la couronne a « provoqué des divisions parmi les courtisans et des malentendus au sein du peuple ». Elle a également été déchue de tous ses titres militaires et de toutes ses décorations.

Une monarchie rigide

Née le 26 janvier 1985, Sineenat Wongvajirapakdi est sortie diplômée de l’Université militaire royale d’infirmières à 23 ans. Elle a suivi une formation de pilote en Thaïlande et à l’étranger. Elle a aussi servi dans l’unité des gardes du corps du roi. En mai, elle avait obtenu le grade de général de division.

La monarchie thaïlandaise est protégée par de très sévères lois contre la diffamation, ce qui rend presque impossible d’en parler pour le public et les médias établis dans le royaume. Depuis son accession au trône en 2016, Rama X a radicalement renforcé son autorité, plaçant l’immense richesse du trône sous son contrôle direct et restructurant des unités clés de l’armée.