Indonésie : Un Français arrêté pour trafic de drogue risque la peine de mort

ARRESTATIONS Un paquet comportant son adresse et contenant plusieurs grammes de cocaïne a été découvert à l’aéroport de Bali

20 Minutes avec agences

— 

Un sachet de cocaïne. Illustration.
Un sachet de cocaïne. Illustration. — Valinco / Sipa

Un Français et deux Thaïlandaises ont été arrêtés ce week-end pour trafic de drogue à Bali ( Indonésie). Tous trois risquent la peine de mort. Conformément à une pratique indonésienne, le Français a été présenté à la presse ce lundi, vêtu de l’uniforme orange des prisonniers.

Le Français, Olivier Jover, a été arrêté après la découverte à l’aéroport d’un paquet contenant 22,5 g de cocaïne. Le colis portait son adresse. Il encourt une longue peine de prison ou la peine de mort s’il est jugé coupable.

48 condamnations à mort en 2018

Parmi les autres personnes arrêtées se trouvent deux Thaïlandaises arrivées mi-octobre depuis Bangkok, qui risquent aussi la peine de mort. Des paquets contenant près d’un kilo de méthamphétamine ont été découverts sous leurs vêtements. Une esthéticienne russe accusée d’avoir introduit 6,6 g de cocaïne dans le pays, arrêtée la semaine dernière, risque jusqu’à quinze ans de prison.

La semaine dernière, deux Thaïlandais ont été condamnés à seize ans de prison chacun pour le trafic d’un kilo de méthamphétamine. Les condamnations à mort sont souvent transformées en peines d’emprisonnement de longue durée. Mais des étrangers ont déjà été exécutés en Indonésie. En 2015, deux Australiens membres d’un gang de trafic d’héroïne avaient été exécutés. En 2018, 48 personnes ont été condamnées à mort dans le pays.