Offensive turque contre les Kurdes : L’opération reprendra dès mardi soir si l’accord n’est pas respecté

SYRIE Jeudi, Ankara a accepté de « faire une pause » de cinq jours dans son offensive contre les Kurdes, le temps que ces derniers se retirent de la région

Manon Aublanc

— 

Recep Tayyip Erdogan, le président turc à Ankara, le 16 octobre 2019.
Recep Tayyip Erdogan, le président turc à Ankara, le 16 octobre 2019. — Adem ALTAN / AFP

Au lendemain de la suspension temporaire de l’offensive turque contre les Kurdes dans le nord-est de la Syrie, le président turc Recep Tayyip Erdogan a affirmé ce vendredi qu’Ankara reprendrait dès mardi soir son opération si les forces kurdes ne se retirent pas.

« Si les promesses sont respectées d’ici mardi soir, la question de la zone de sécurité aura été résolue. Faute de quoi, l’opération Source de Paix reprendra dès que le délai de 120 heures expirera », a déclaré le président turc.

Les sanctions économiques américaines bientôt levées ?

Jeudi, à l’issue d’une rencontre avec Recep Tayyip Erdogan, le vice-président américain Mike Pence avait annoncé que la Turquie avait accepté de « faire une pause » de cinq jours dans son offensive contre les Kurdes.

Donald Trump, lui, avait annoncé que les Etats-Unis lèveraient les sanctions économiques américaines contre la Turquie si le cessez-le-feu devenait permanent.