Offensive turque contre les Kurdes : Vladimir Poutine a invité Recep Tayyip Erdogan en Russie « dans les prochains jours »

DIPLOMATIE Selon le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, la visite de Recep Tayyip Erdogan en Russie pourrait avoir lieu « avant fin octobre »

20 Minutes avec AFP

— 

Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan ont en réalité de nombreux points communs.
Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan ont en réalité de nombreux points communs. — A. Zemlianichenko/AP/SIPA

Alors que l’offensive turque contre les Kurdes​ se poursuit dans le nord de la Syrie, le président russe Vladimir Poutine a invité son homologue turc Recep Tayyip Erdogan en Russie « dans les prochains jours », a annoncé le Kremlin, ce mardi soir.

« Vladimir Poutine a invité Recep Tayyip Erdogan pour une visite de travail dans les prochains jours. L’invitation a été acceptée », a annoncé le Kremlin dans un communiqué, qui ajoute que les deux leaders ont souligné « la nécessité de prévenir un conflit entre les unités turques et syriennes ».

Les deux chefs d’Etats veulent préserver l’intégrité territoriale de la République syrienne

Au cours de cette conversation téléphonique à l’initiative de la Turquie, les deux dirigeants ont également souligné leur désir de préserver l’intégrité territoriale de la République syrienne, selon le Kremlin. Mercredi, le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov a annoncé à l’agence de presse Ria Novosti que la visite d’Erdogan pourrait avoir lieu « avant fin octobre », sans plus de précision.

Ankara a démarré il y a une semaine une opération militaire dans le nord de la Syrie, visant la milice kurde syrienne des Unités de protection du peuple (YPG), alliée des Occidentaux dans la lutte anti-djihadistes. Mardi, les forces du régime de Bachar al-Assad ont commencé à se déployer dans certains secteurs du nord de la Syrie qui échappaient à leur contrôle, à la faveur d’un accord conclu avec les autorités kurdes de Syrie visant à contenir l’offensive turque.