Offensive turque contre les Kurdes : Erdogan ne veut pas rencontrer le vice-président américain Mike Pence

CRISE Le vice-président a pourtant prévu de faire le voyage à Ankara, mais Erdogan ne veut traiter qu’avec Donald Trump

20 Minutes avec AFP

— 

Recep Tayyip Erdogan ne veut pas recevoir le vice-présent américain.
Recep Tayyip Erdogan ne veut pas recevoir le vice-présent américain. — Burhan Ozbilici/AP/SIPA

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a affirmé mercredi qu’il ne s’entretiendrait pas avec le vice-président américain Mike Pence et le secrétaire d’Etat Mike Pompeo attendus à Ankara pour exiger l’arrêt de l’offensive turque en Syrie. « Ils rencontreront leurs homologues. Moi, je ne parlerai qu’à Trump, s’il vient », a déclaré le président turc à Sky News à l’issue d’une réunion au Parlement avec les députés du parti au pouvoir.

La Maison-Blanche avait pourtant annoncé mardi que Mike Pence rencontrerait Recep Tayyip Erdogan jeudi lors de sa visite à Ankara, avec l’objectif affiché d’obtenir un « cessez-le-feu immédiat » dans le nord de la Syrie où Ankara a lancé une offensive militaire visant les forces kurdes des YPG.

Devant les députés de son parti, Recept Tayyip Erdogan, sommé par les pays occidentaux de stopper son offensive en Syrie, a exclu toute négociation avec les forces kurdes et exigé qu’elles déposent les armes et se retirent de la frontière turque.