Catalogne: L’Espagne lance un nouveau mandat d’arrêt international contre Puigdemont

POURSUITE Après la condamnation de douze Catalans dans la tentative de sécession de la Catalogne en 2017 à des peines de prison, l’Espagne lance à nouveau un mandat d’arrêt contre l’ex président de la Catalogne

20 Minutes avec AFP

— 

L'ancien président de Catalogne, Carles Puigdemont en octobre 2017.
L'ancien président de Catalogne, Carles Puigdemont en octobre 2017. — AFP

Carles Puigdemont, l'ex président de la Catalogne, à nouveau visé. La justice espagnole a lancé un nouveau mandat d'arrêt international contre l'ancien président régional catalan Carles Puigdemont après la condamnation lundi de neuf autres indépendantistes catalans à des peines allant de neuf à treize ans de prison.

En Belgique depuis 2017

Dans un communiqué, la Cour suprême a annoncé qu'un juge avait émis un nouveau «mandat d'arrêt européen et international» contre Carles Puigdemont, qui avait fui en Belgique après la tentative de sécession de 2017 pour échapper aux poursuites.