Californie : Deux morts dans les feux près de Los Angeles, 100.000 évacuations

INCENDIES Une alerte rouge avait été émise dans la zone

J.-L.D. avec AFP

— 

Californie: Un violent incendie ravage le nord de Los Angeles, un mort et des milliers de personnes évacuées — 20 Minutes

Les pompiers luttaient toujours avec acharnement samedi contre d’importants incendies dans le sud de la Californie qui ont fait deux morts et forcé plus de 100.000 personnes à fuir. Une alerte rouge, avertissant d’un risque sérieux d’incendie, avait été émise sur la zone, où des vents violents se conjuguent à un faible taux d’humidité, ont indiqué les services météorologiques.

Le feu le plus important, celui de Saddleridge, dans la vallée de San Fernando, à une trentaine de kilomètres seulement du centre de Los Angeles, avait commencé tard jeudi soir et, avivé par des vents violents, s’est propagé très vite. Samedi matin, il avait consumé plus de 3.000 hectares et détruit au moins 31 bâtiments, selon les pompiers.

Seulement 19 % de l’incendie sous contrôle

En dépit des forces engagées – un millier de pompiers aidés d’hélicoptères et d’avions lâchant sur le brasier de l’eau et des produits retardateurs de feu – seulement 19 % de l’incendie était sous contrôle samedi matin, selon les dernières informations du Cal Fire, le service des pompiers californiens.

C’est en tentant de sauver sa maison de cet incendie qu’un homme d’une cinquantaine d’années est décédé d’une crise cardiaque. Un pompier a également été blessé légèrement à l’œil, indique le Los Angeles Fire department.

Plus de 100.000 personnes devant quitter leurs logements

Dans cette région qui fait partie de la grande banlieue de Los Angeles, les autorités ont donné ordre à plus de 100.000 personnes de quitter leurs logements, potentiellement menacés par l’incendie.

Quelques habitants ont reçu l’autorisation de regagner leur domicile samedi, la météo prévoyant une baisse des températures et des vents moins violents. Une alerte à la mauvaise qualité de l’air a été également émise pour une partie du comté de Los Angeles, en raison des fumées. « C’est un feu très actif. N’attendez pas pour partir », avait expliqué aux habitants le chef des pompiers de la métropole de Los Angeles, Ralph Terrazas.

Une femme de 89 ans tuée dans un incendie de 76 maisons

« Si vous restez dans les zones concernées par ces évacuations, nous ne pourrons pas assurer votre sécurité », a souligné de son côté le chef de la police de Los Angeles, Michel Moore, demandant aux habitants de respecter les ordres et de se rendre dans les centres d’hébergement d’urgence.

A une centaine de kilomètres plus à l’est, à Calimesa, le feu a fait une autre victime, une femme de 89 ans morte lorsqu’un incendie a balayé le parc de mobil-homes où elle résidait, détruisant 76 maisons. Le feu avait été déclenché par le conducteur d’une benne à ordures dont le chargement avait pris feu et qui l’a précipitamment déversé sur le bord de la route, enflammant des broussailles.

Des incendies hors saisons

« On dirait que ça devient la norme en Californie », se désole Oscar Mancillas, un habitant de Sylmar, qui regarde, impuissant, les flammes consumer les collines près de son domicile. « La végétation est si sèche, mais on a quand même de la chance car elle n’a pas vraiment repoussé depuis le précédent feu », déclare-t-il.

Désormais, la Californie doit systématiquement faire face à des incendies de grande ampleur hors de la saison estivale, une tendance qui n’existait pas il y a une dizaine d’années.