Liste noire : Les sept compagnies aériennes les moins sûres du monde en 2019

À BANNIR Airlineratings.com a communiqué sa liste noire des compagnies aériennes, certaines étant même interdites de vol en Europe ou aux Etats-Unis

20 Minutes avec agence

— 

Un avion (photo d'illustration)
Un avion (photo d'illustration) — BEN STANSALL / AFP

Le site Airlineratings.com vient de publier son classement des compagnies aériennes les plus dangereuses en 2019. Chaque année depuis 2013, ce site spécialisé communique ses analyses. En tout, cette année, sept compagnies aériennes font partie de sa liste noire.

Différentes caractéristiques concernant 405 compagnies ont été passées au crible afin de leur attribuer une note allant d’une à sept étoiles, rapportent Les Echos. Parmi les critères retenus, on retrouve « le nombre d' accidents mortels sur les dix dernières années », « l’âge de la flotte d’appareils » ou encore « le respect des standards de sûreté internationaux ».

Un classement limité

Les deux premières compagnies épinglées sont népalaises, Tara Air et Nepal Airlines. Elles n’ont obtenu qu’une seule étoile au classement. Les compagnies afghanes Kam Air et Ariana Afghan Airlines arrivent ensuite car elles n’ont obtenu que deux étoiles. La compagnie sud-américaine Blue Wing Airlines a, quant à elle, perdu « trois de ses Antonov en trois ans », et l’espace aérien européen ainsi que celui de la Guyane lui sont fermés. L’indonésienne Trigana Air Service est bannie des « ciels européens et américains », et la kazakhe SCAT Airlines vole sans certification IOSA, un programme d’audit international.

Ce classement comporte cependant certaines limites car plusieurs compagnies ont fait face à des accidents à répétition ces dernières années. Ceux-ci ne figurent pas dans la liste, à l’instar de Malaysia Airlines. Par ailleurs, ce classement ne tient pas compte de la responsabilité des compagnies dans les accidents.