Royaume-Uni : Un cheikh s'offre un poulain de compétition pour plus de 4 millions de dollars

ACQUISITION Ce cheval est issu d’une lignée de chevaux ayant déjà remporté de nombreuses courses par le passé

20 Minutes avec agence

— 

Vente aux enchères (illustration)
Vente aux enchères (illustration) — DON EMMERT / AFP

Le souverain de Dubaï, le cheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum, a fait l’acquisition d’un cheval ce mardi pour une somme dépassant… quatre millions de dollars. Un prix conséquent pour un animal « issu d’une belle lignée puisque son demi-frère, Barney Roy, a déjà été un grand vainqueur » de courses hippiques, explique Capital, relayant une information  CNN.

« Il a coûté plus cher que nous le pensions, mais il faut aller si loin pour avoir ce genre de chevaux », a déclaré Anthony Stroud, représentant du cheikh, sur la chaîne américaine. Le souverain de Dubaï a dû se confronter à la concurrence de la dynastie rivale Coolmore, lors de la vente aux enchères de l’animal.

Fin connaisseur en courses hippiques

« Je suis époustouflé. C’est un beau cheval qui s’est vendu à un montant incroyable. Je suis sur la Lune », a de son côté confié l’agent du cheval, Adrian O’Brien. D’autant que son nouvel acquéreur est loin d’être un amateur dans le domaine hippique. Le richissime émir possède déjà l’élevage de Darley Stud.

Ce mardi, le cheikh s’est rendu au Tattersalls October Yearling Sale à Newmarket, en Angleterre, afin de contrôler les installations qui vont héberger son nouveau poulain. Rien ne doit être laissé au hasard pour que le jeune étalon exprime tout son potentiel.