Belgique : Un homme meurt en pleine rue, le parquet ouvre une enquête pour non-assistance à personne en danger

FAITS DIVERS Un homme âgé de 45 ans a été pris d’un malaise alors qu’il était assis sur un muret de la grand-place de Courtrai

Mikael Libert

— 

La victime est morte sur la grand-place de Courtrai (illustration).
La victime est morte sur la grand-place de Courtrai (illustration). — Google maps

Mardi, le parquet général de Flandre-Occidentale a ouvert une enquête après la mort d’un homme, une semaine plus tôt, sur la grand-place de Courtrai, en Belgique. Selon la RTBF, plusieurs personnes sont passées devant la victime sans lui porter secours.

Les faits remontent au mercredi 2 octobre dernier aux environs de midi. Un homme âgé de 45 ans a été pris d’un malaise alors qu’il était assis sur un muret de cette place, située en plein centre-ville de Courtrai, une ville à la frontière avec la France. Le quadragénaire est mort sur place, vraisemblablement de causes naturelles selon les autorités belges.

Huit passants ignorent l’homme en détresse

Sauf que, entre le moment où la victime a fait son malaise et sa mort, il s’est passé suffisamment de temps pour que plusieurs personnes passent devant elle sans réagir. C’est en tout cas ce que montrent les images de vidéosurveillance que le parquet général a pu consulter. Grâce aux caméras, l’autorité judiciaire a pu constater que huit passants ont totalement ignoré le quadragénaire en détresse avant que les secours soient finalement prévenus, mais trop tard.

Dans le cadre de l’enquête ouverte pour « négligence coupable », autrement dit « non-assistance à personne en danger », les services de police sont parvenus à identifier une partie des passants. Selon nos confrères de la RTBF, en cas de poursuites, les mis en cause encourent une peine maximum d’un an de prison et une amende de 4.000 euros.