Pologne : Deux militaires tués en tentant de désarmer des obus de la Seconde Guerre mondiale

FAITS DIVERS Des promeneurs avaient découvert les anciennes munitions d’artillerie quelques jours plus tôt dans une forêt

20 Minutes avec agences
— 
Un obus (Illustration).
Un obus (Illustration). — BPI/REX Shutterstock/SIPA

Deux militaires polonais ont été tués et quatre autres blessés ce mardi par l’explosion de munitions qu’ils devaient désarmer, a annoncé le ministre de la Défense Mariusz Blaszczak sur son compte Twitter. Ces munitions dataient de la Seconde Guerre mondiale, selon les médias locaux.

Selon les autorités civiles et militaires polonaises, l’explosion a eu lieu dans un complexe forestier aux environs de Kuznia Raciborska, en Silésie (sud). Deux des quatre blessés, dans un état grave, ont été transportés en hélicoptère vers des hôpitaux de la région.



Des obus découverts par des promeneurs

Les militaires faisaient partie du 6e bataillon de parachutistes basé à Gliwice, en Silésie. Selon la police, ils ont été envoyés pour s’occuper d’anciens obus d’artillerie découverts il y a quelques jours par des promeneurs.

74 ans après la fin du conflit, les découvertes d’engins datant du conflit sont toujours fréquentes en Pologne, théâtre d’âpres combats en 1939 et en 1944-45. La forêt de Kuznia Raciborska en abriterait un grand nombre.