Brexit : Nouvelle rencontre jeudi entre les Britanniques et Michel Barnier, le négociateur européen

FINAL COUNTDOWN Pour l’instant, la dernière proposition britannique ne convainc pas les pays membres de l’Union

20 Minutes avec AFP

— 

Le ministre du Brexit, le conservateur Steve Barclay.
Le ministre du Brexit, le conservateur Steve Barclay. — Alastair Grant/AP/SIPA

Le ministre britannique du Brexit Steve Barclay va se rendre à Bruxelles jeudi pour faire le point avec le négociateur en chef de l’Union européenne Michel Barnier sur les difficiles négociations en cours pour tenter d’arriver à un accord de sortie, a annoncé Downing Street. A seulement trois semaines de la date prévue du divorce, « ils vont discuter de l’état de la situation après une semaine de négociations techniques », a déclaré le porte-parole du Premier ministre Boris Johnson ce mercredi.

Les Européens ont donné jusqu’à la fin de la semaine au gouvernement britannique pour leur présenter un compromis acceptable et arriver à une séparation à l’amiable au 31 octobre. De difficiles négociations se sont poursuivies mardi à Bruxelles sur la base d’un projet présenté la semaine dernière par Boris Johnson pour tenter de mettre fin au casse-tête de la frontière irlandaise. Le plan britannique a été rejeté en l’état par les Européens.

La date clé du 19 octobre

Les négociations n’ont pour l’instant pas permis de régler les points de désaccord et des sources britanniques ont jugé mardi un accord très improbable après un entretien téléphonique difficile entre Boris Johnson et Angela Merkel. L’objectif est d’arriver à un compromis avant le sommet européen des 17 et 18 octobre. Faute d’accord le 19, une loi impose au Premier ministre Boris Johnson de demander un report de trois mois, bien qu’il ait promis un Brexit coûte que coûte le 31 octobre.

Selon plusieurs médias britanniques, le gouvernement compte convoquer une session extraordinaire du Parlement le samedi 19 octobre quelle que soit l’issue du sommet européen.