McCain doit-il virer son équipe... Une nonne de 106 ans pro-Obama (J-22)

USA 2008 Le journal de l'Amérique qui se cherche un Président (J-22)...

La rédaction à Paris, New York et Los Angeles

— 

John McCain cherche désespérément comment s'en prendre à son adversaire démocrate Barack Obama, hésitant entre le "respect", l'attaque personnelle et de nouvelles initiatives économiques, à deux jours de son dernier débat télévisé avant la présidentielle américaine.
John McCain cherche désespérément comment s'en prendre à son adversaire démocrate Barack Obama, hésitant entre le "respect", l'attaque personnelle et de nouvelles initiatives économiques, à deux jours de son dernier débat télévisé avant la présidentielle américaine. — Jim Watson AFP

Lundi 13 octobre

Le journal de l'Amérique qui se cherche un Président (J-22)...

Obama et son stimulus fiscal

Obama tente de pousser son avantage sur l’économie. Nettement devant dans les sondages, il a détaillé ce lundi son plan de «stimulus fiscal» qu’il appliquerait dans les premiers instants de sa présidence. Inclus notamment des réductions d’impôts pour les entreprises créant des emplois, et la possibilité pour les Américains de retirer jusqu’à 10.000 $ de leur plan d’épargne retraite dit «401(k)» sans pénalités.

 
McCain «au combat»

Un discours pour relancer sa campagne? En Virginie (Etat traditionnellement républicain où les sondages donnent Obama avec une légère avance), McCain a livré son refrain favori: celui de «l’underdog», le petit, le challenger, celui que tout le monde enterre. Plusieurs fois par le passé (notamment pendant les primaires républicaines), McCain a réussi des comebacks spectaculaires. Et il le jure à ses supporteurs: «Obama et les démocrates sont exactement là où on les voulait». Avec 7 points d’avance à 22 jours de l’élection, et en passe de réaliser une percée à la Cahmbre des représentants, John?

 
 

106 ans mais pour Obama

Qui a dit que tous les plus de 65 ans votaient McCain? La BBC vous présente sœur Cecilia, une nonne américaine qui vit dans un couvent à Rome. La dernière fois qu’elle a voté, c’était en 1952 pour Eisenhower. Mais cette année, elle a décidé de se réinscrire et de voter pour Obama. «Je ne l’ai jamais rencontré mais il a l’air d’un homme bien», explique-t-elle.

 
 

Racisme en Pennsylvanie

McCain a peut être appelé ses partisans aux respects, mais les vidéos de supporteurs affichant un racisme pas vraiment voilé se multiplient. Dernière en date, une séquence tournée en Pennsylvanie. Un homme se balade avec le petit singe en peluche Curious George aux couleurs d’Obama. Il le présente, hilare, comme «Petit Hussein» (du 2eme prénom d’Obama)

 
 
 

Il est temps que McCain «vire son équipe de campagne»

Les critiques conservatrices s’étaient tues après le débat plutôt réussi de Sarah Palin. Les revoilà à l’attaque, mais contre McCain directement. «Il est temps de virer l'équipe de campagne», écrit lundi dans le New York Times l'éditorialiste conservateur William Kristol, estimant qu'au point où il en est, McCain «n'a rien à perdre».



Fidel Castro atteint d’Obamania
Le leader cubain a exprimé sa préférence pour le candidat démocrate qu’il juge plus «intelligent» que son rival républicain. Selon lui, c’est cependant «pur miracle» que le sénateur noir de l’Illinois n'ait pas été assassiné comme Martin Luther King dans un pays où existe un «profond racisme».

Avec John McCain le respect à ses limites…
John McCain a déclaré devant ses partisans réunis dimanche en Virginie: «Nous mènerons une campagne respectueuse et nous ferons en sorte que tout le monde fasse de même et cela est important», avant d’ajouter, qu’il allait «foutter son “vous savez-quoi”», en parlant de Barack Obama, lors du prochain débat télévisé. Vous avez dit respectueux?





Palin et le hockey: je t’aime, moi non plus
Sarah Palin, qui aime à se présenter comme une simple «hockey mom», (une mère de famille passionnée de hockey), s’est fait huer par la majorité des fans présents lors de la rencontre de NHL entre les Flyers de Philadelphie et les New York Rangers, à la quelle elle assistait. Un véritable coup de crosse dans le dos pour la co-listière de John McCain…




Dennis Hopper priez pour nous…
L'acteur-réalisateur américain Dennis Hopper, «Easy rider», a affirmé lundi «prier Dieu pour que Barack Obama soit élu» bien que jusque là, ses convictions républicaines l'aient amené à «voter pour Reagan» puis «Bush, père et fils». Amen!