Etats-Unis : La justice autorise l’accès aux déclarations de revenus de Donald Trump

ENQUETE La justice américaine enquête des paiements potentiellement illégaux à deux ex-maîtresses présumées de Donald Trump, Stormy Daniels et Karen McDougal, en échange de leur silence pendant la campagne présidentielle 2016

20 Minutes avec AFP

— 

Donald Trump à la Maison Blanche le 20 septembre 2019.
Donald Trump à la Maison Blanche le 20 septembre 2019. — E.VUCCI/SIPA

Un nouveau camouflet pour le président américain​ qui lutte depuis des mois contre la communication de ses documents personnels. Un juge fédéral de New York a autorisé, ce lundi, l’accès du procureur de Manhattan aux déclarations de revenus de Donald Trump.

Le procureur Cyrus Vance souhaitait obtenir ces déclarations du cabinet Mazars dans le cadre d’une enquête sur un versement effectué à l’actrice pornographique Stormy Daniels pour acheter son silence sur une liaison supposée avec le président américain.

Donald Trump soupçonné d’avoir violé les lois sur le financement électoral

L’affaire, particulièrement explosive, touche aux paiements potentiellement illégaux à deux ex-maîtresses présumées de Donald Trump, Stormy Daniels et Karen McDougal, en échange de leur silence pendant la campagne présidentielle 2016. Une partie des investigations sont pilotées par le puissant bureau du procureur fédéral de Manhattan, à l’origine de l’inculpation de Michael Cohen, l’ex-avocat personnel de Donald Trump. Ce dernier est devenu un dangereux témoin à charge pour le milliardaire républicain.

Selon Michael Cohen, ces paiements ont été effectués à la demande expresse de Donald Trump, en violation des lois sur le financement électoral. Deux proches de Trump soupçonnés d’avoir facilité ces versements, le patron du tabloïd National Enquirer David Pecker et le directeur financier de la Trump Organization, Allen Weisselberg, coopèrent avec les enquêteurs. De nouvelles inculpations ne sont pas exclues.