Syrie : Un sénateur proche de Trump le conjure de « revenir » sur le retrait des troupes américaines

MILITAIRE Le sénateur républicain Lindsey Graham a jugé que le choix du président était « porteur de désastre »

20 Minutes avec AFP

— 

Le sénateur républicain  Lindsey Graham.
Le sénateur républicain Lindsey Graham. — SIPA

Lindsey Graham, un des sénateurs républicains les plus proches de Donald Trump, a appelé ce lundi le président américain à « revenir » sur sa «décision» de retirer les troupes américaines du nord de la Syrie, estimant que ce choix était « porteur de désastre ».

Les troupes américaines déployées dans le nord de la Syrie ont débuté ce lundi leur retrait de secteurs proches de la frontière turque. Le président américain Donald Trump a justifié cette décision en disant vouloir laisser aux protagonistes – « la Turquie, l’Europe, la Syrie, l’Iran, l’Irak, la Russie et les Kurdes » – le soin de « résoudre la situation ». « Il est temps pour nous de sortir de ces guerres ridicules et sans fin, dont beaucoup sont tribales ».

« Si ce plan (qui ouvre la voie à une offensive militaire turque contre les Kurdes) est appliqué, j’introduirai une résolution au Sénat demandant que l’on revienne sur cette décision. Je m’attends à ce qu’elle soit largement soutenue par les deux partis », a expliqué l’élu républicain dans un tweet.