Rome : Un mannequin à l’effigie de Greta Thunberg pendu sous un pont

ENQUETE Un écriteau, sur lequel il est écrit en anglais « Greta is your god » (Greta est ton dieu), a également été attaché à côté du mannequin

20 Minutes avec AFP

— 

Greta Thunberg
Greta Thunberg — JP PARIENTE/SIPA

Une enquête pour menaces aggravées a été ouverte par le parquet de Rome (Italie) après la découverte d’un mannequin à l’effigie de la jeune militante écologiste, Greta Thunberg, pendu sous un pont de la ville, ont annoncé les médias italiens, ce lundi.

Plusieurs photographies du mannequin, portant deux tresses semblables à celles de la jeune activiste suédoise de 16 ans, ont été postées sur les réseaux sociaux. Un écriteau, sur lequel il est écrit en anglais « Greta is your god » (Greta est ton dieu), a également été attaché au parapet du pont.

Un geste d’une « violence macabre »

L’image a aussitôt fait réagir la classe politique, la maire de Rome Virginia Raggi (Mouvement 5 étoiles, antisystème) exprimant sur Twitter la « solidarité » de sa ville envers la famille de Greta Thunberg. Le patron du parti démocrate (gauche, au pouvoir en Italie) Nicola Zingaretti, lui, a condamné la « violence macabre » d’un geste dont les auteurs « ne respectent pas les idées qu’ils ne partagent pas ».

Greta Thunberg a lancé il y a un an « Friday for future », mouvement appelant les élèves du monde entier à « sécher » les cours le vendredi pour défendre le climat. Le vendredi 27 septembre, elle avait salué l’importante mobilisation de l’Italie pour cette cause après une manifestation qui avait réuni ce jour-là, selon les organisateurs, un million de jeunes à travers la péninsule à l’appel de « Friday for future Italia ».