Le Maghreb, zone sensible

© 20 minutes

— 

En cinquante ans, le Maghreb a subi quatre séismes meurtriers. Le 9 septembre 1959, El-Asnam, à l’ouest d’Alger est presque démolie, et 1 400 personnes tuées. Le 29 février 1960, Agadir, au Maroc, est totalement détruite : 12 000 morts. Le 10 octobre 1960, El-Asnam est à nouveau dévastée : 2 500 victimes. Le 21 mai 2003, dans les départements d’Alger et de Boumerdès, 2 300 personnes sont tuées. En 1716, Alger avait été rayée de la carte.