Un Nobel de la paix amer pour Moscou

- ©2008 20 minutes

— 

En récompensant Martti Ahtisaari, l'ex-président finlandais, l'académie des Nobel n'a pas fait le bonheur des Russes et de leurs alliés serbes. En cause, l'échec de sa médiation en Serbie qui a, selon Moscou, conduit à l'indépendance du Kosovo en février 2008. En 2005, Ahtisaari avait été chargé par l'ONU de superviser les pourparlers entre Serbes et Kosovars. Son plan, qui proposait l'indépendance du Kosovo, avait été rejeté par les Serbes. En mars 2007, il avait jeté l'éponge, estimant que les discussions ne menaient nulle part.