VIDEO. Texas : « Je vous pardonne », il enlace l’ex-policière condamnée pour le meurtre de son frère

ETATS-UNIS Amber Guyger a été condamnée à dix ans de prison pour le meurtre de Botham Jean, mercredi

P.B.
— 
Brandt Jean enlace Amber Guyger, l'ex-policière condamnée à dix ans de prison le 2 octobre 2019 à Dallas pour le meurtre de son frère Botham.
Brandt Jean enlace Amber Guyger, l'ex-policière condamnée à dix ans de prison le 2 octobre 2019 à Dallas pour le meurtre de son frère Botham. — Tom Fox/AP/SIPA

Un moment d’humanité. Alors que l’ex-policière reconnue coupable du meurtre de Botham Jean venait d’être condamnée à dix ans de prison, le frère de la victime, Brandt, s’est adressé à Amber Guyger, comme la loi l’y autorise : « Je parle en mon nom et pas celui de ma famille, mais je vous pardonne. » « Je n’allais pas dire ça devant ma famille », poursuit le jeune homme. « Mais je ne veux même pas que vous alliez en prison. Je veux le meilleur pour vous car c’est ce que Botham aurait souhaité. »

Après avoir suggéré qu’elle se tourne vers le Christ, le jeune homme fait une demande inhabituelle à la juge : « Je ne sais pas si c’est possible, mais est-ce que je peux lui faire un câlin ? » La magistrate hésite puis donne son accord. Et alors que Brandt Botham la prend dans ses bras, Amber Guyer, qui était restée stoïque à l’annonce du verdict, éclate en sanglots.

Des cris à l’extérieur de la salle d’audience

A l’extérieur de la salle d’audience, le verdict a été accueilli par des cris « No justice, no peace » («Pas de justice, pas de paix »). Amber Guyger, qui avait abattu son voisin du dessous Botham Jean alors qu’il se trouvait chez lui, en septembre 2018, risquait entre 5 et 99 ans de prison. « Le jury a condamné Amber Guyger à dix ans. C’est bien sûr insuffisant. Le système judiciaire tout entier est insuffisant et le travail doit continuer », a réagi sur Twitter l’avocat de la famille Jean, Lee Merritt.

Lors du procès, l’ex-policière a assuré avoir commis une « erreur tragique » en se garant au niveau inférieur du parking, dans un lotissement où les différents étages se ressemblent. Devant la porte entrouverte de ce qu’elle pensait, selon ses dires, être son appartement, elle a cru faire face à la silhouette d’un intrus et a ouvert le feu. Originaire de l’île de Sainte-Lucie, Botham Jean, 26 ans, n’était pas armé et se trouvait sur son canapé. Il venait de démarrer une carrière prometteuse dans la firme de conseil PricewaterhouseCoopers.