Brexit : Boris Johnson affirme que le Royaume-Uni quittera l’UE le 31 octobre « quoi qu’il arrive »

BRAVADE Le Premier ministre britannique propose un nouvel accord sans contrôles à la frontière irlandaise

R.G.-V. avec AFP

— 

Boris Johnson à Manchester, le 1er octobre 2019.
Boris Johnson à Manchester, le 1er octobre 2019. — Frank Augstein/AP/SIPA

Alors que le Premier ministre britannique doit ce mercredi présenter une offre « de la dernière chance » à l’Union européenne pour encadrer la sortie du Royaume-Uni, Boris Johnson a affirmé que le Brexit aurait bien lieu, « quoi qu’il arrive », le 31 octobre. Avec ou sans accord, donc, alors qu’une loi, votée récemment à la Chambre des communes, l’empêche théoriquement de partir sans accord avec Bruxelles.

La proposition du Premier ministre ne comporte pas le rétablissement de contrôles à la frontière irlandaise. C’est le principal point d’achoppement qui empêche, jusque-là, la ratification de l’accord de sortie par le Royaume-Uni.

Le Premier ministre conservateur a dit espérer que l’Union fasse « un compromis, à son tour », pour une sortie en bon ordre du pays. Boris Johnson a par ailleurs affirmé que l’année 2020 serait celle du « chaos, avec deux référendums » si jamais Jeremy Corbyn, le leader du Parti travailliste, dans l’opposition, arrivait, à nouveau, à retarder le Brexit.

…/… Plus d’informations à venir sur 20 Minutes