Allemagne : Le « Spiderman » français arrêté après avoir escaladé une tour de 154 mètres à Francfort

VERTIGE Alain Robert a gravi le « Skyper », un immeuble de 42 étages qui abrite une banque à Francfort

20 Minutes avec agences

— 

Alain Robert en pleine ascension du "Skyper", un immeuble de 42 étages situé à Francfort
Alain Robert en pleine ascension du "Skyper", un immeuble de 42 étages situé à Francfort — Michael Probst/AP/SIPA

Le « Spiderman » français Alain Robert a été arrêté samedi par la police de Francfort après avoir escaladé sans équipement de sécurité et sans autorisation un gratte-ciel de la capitale financière allemande.

Le grimpeur de 57 ans avait jeté son dévolu sur le « Skyper », un immeuble de 154 mètres de haut et 42 étages hébergeant la Dekabank, qu’il a escaladé en demi-heure, selon un journaliste de l’AFP.

Interpellé après son ascension

Quelques passants se sont arrêtés, certains prenant des photos et vidéos avec leur téléphone portable. Une fois redescendu, il a été interpellé par la police, a constaté l’AFP.

Le spécialiste de l’escalade urbaine n’a pas révélé ses motivations pour son ascension du jour. A la mi-août, il avait escaladé un gratte-ciel de Hong Kong avant d’y déployer une « banderole de la paix », en pleine crise politique avec des manifestations quasi quotidiennes pour réclamer plus de démocratie.

Aucun système de sécurité

L’homme-araignée a plus d’une centaine d’immeubles à son palmarès et figure au livre Guinness des records. Il a notamment escaladé la Burj Khalifa, plus haute tour du monde (828 m) située à Dubaï, la Tour Eiffel ou encore les tours jumelles Petronas de Kuala Lumpur.

Alain Robert a subi plusieurs chutes durant ses escalades de même qu’il a été interpellé à de multiples reprises. Selon son habitude depuis 1994, il réalise ses exploits sans autorisation, en solo intégral et sans aucun système de sécurité.