Royaume-Uni : La broche araignée de la présidente de la Cour suprême sème la perplexité

BIJOU Lors de l’annonce de la décision de la Cour suprême, la présidente, Lady Brenda Hale, a arboré une broche en forme d’araignée géante

20 Minutes avec AFP
— 
La présidente de la cour Lady Brenda Hale a aussi frappé les esprits avec une broche en forme d'araignée géante.
La présidente de la cour Lady Brenda Hale a aussi frappé les esprits avec une broche en forme d'araignée géante. — UK SUPREME COURT / AFP

Le caractère historique de l’annonce n’a pas empêché les spectateurs d’avoir les yeux rivés sur le bijou. Ce mardi, lors de l’annonce de la décision de la Cour suprême jugeant «illégale» la décision de Boris Johnson de suspendre le Parlement, la présidente de la cour,  Lady Brenda Hale​, a frappé les esprits avec une broche en forme d’araignée géante.


Un bijou qui n’a pas manqué de faire réagir sur les réseaux sociaux, provoquant même la mise en ligne, sur Ebay, d’un T-shirt noir frappé d’une grosse araignée blanche sur l’épaule droite pour la modique somme de 10 livres (11 euros).

Une allusion à Boris Johnson ?

Mais quel est le message, s’interrogent de nombreux observateurs ? Pour certains, la broche araignée de Lady Hale est une allusion à l’écrivain Walter Scott : « Oh ! quelle toile emmêlée nous tissons. Lorsque nous entreprenons de tromper..» Le parallèle avec le Brexit et ses embrouillaminis, ou au choix, le mensonge présumé de  Boris Johnson à la reine en lui demandant de suspendre le parlement, est vite fait.

Un twittos facétieux juxtapose une photo de Lady Hale et sa broche avec celle d’une toile d’araignée dans laquelle se débat une grosse mouche à tête de Boris Johnson.

Le mystère reste entier

La juge, première femme à présider la Cour suprême, est coutumière des broches animalières - libellule, chenille ou grenouille – volontiers portées sur son épaule droite, comme en témoignent les photos circulant sur Twitter.


Une porte-parole de la Cour interrogée sur le message du bijou, a laissé entier le mystère : « Lady Hale a une petite collection de broches, offertes ou achetées, c’est tout ce que je peux dire ».