Algérie : Huit nourrissons décédés dans l’incendie d’une maternité

DRAME Les causes exactes de l’incendie ne sont pas encore connues, selon le responsable de la protection civile algérienne

20 Minutes avec AFP
— 
Huit nourrissons sont morts dans la nuit de lundi à mardi lors d'un incendie dans une maternité dans le centre-ouest de l'Algérie. (Illustration)
Huit nourrissons sont morts dans la nuit de lundi à mardi lors d'un incendie dans une maternité dans le centre-ouest de l'Algérie. (Illustration) — FAROUK BATICHE / AFP

Huit nourrissons sont morts dans l’incendie dans une maternité, dans la nuit de lundi à mardi, dans le centre-ouest de  l’Algérie, a déclaré le capitaine Nassim Bernaoui, responsable de la protection civile algérienne, ce mardi.

L’incendie s’est déclaré, ce mardi, à 3h50 du matin (2H50 GMT) dans l'« hôpital mère-enfant »  d’Oued Souf, dans le nord-est du Sahara algérien. « Nous déplorons malheureusement la mort de huit nourrissons, certains brûlés et d’autres asphyxiés par la fumée », a ajouté le capitaine, précisant que tout l’établissement avait été évacué.

Un établissement déjà ravagé par un incendie en 2018

« Nous avons réussi à sauver 11 nourrissons, 107 femmes (…) et 28 employés » de l’établissement, a-t-il dit. La protection civile a mobilisé des dizaines de camions pour venir à bout de l’incendie qui a été maîtrisé. Les causes de l’incendie n’étaient pas connues dans l’immédiat, selon Nassim Bernaoui.

Selon la télévision algérienne, le Premier ministre, Noureddine Bedoui, a demandé l’ouverture en urgence d’une enquête et a dépêché sur place le ministre de la Santé, Mohamed Miraoui. Noureddine Bedoui a présenté ses condoléances et ceux du gouvernement aux familles des victimes. Ce même établissement de santé « mère et enfant » avait été ravagé en mai 2018 par un incendie qui avait causé d’importants dégâts matériels mais aucune perte humaine.