Des échantillons d'ADN, illustrations
Des échantillons d'ADN, illustrations — Pixabay

FEMINICIDES

Corée du Sud : Une mystérieuse affaire de tueur en série enfin résolue au bout de trente ans ?

Des tests ADN ont mis la police sur une nouvelle piste dans cette affaire de meurtres en série

Ce fut l’un des plus grands mystères criminels de la Corée du Sud, et l’inspiration du célèbre film Memories of Murder de Bong Joon-ho. Dix femmes avaient été assassinées dans un rayon de deux kilomètres à Hwaseong, dans le nord-ouest du pays, entre 1986 et 1991. 20.000 suspects ont été interrogés sans qu’on ne trouve le moindre indice.

Jusqu’à cet été, où la comparaison entre des échantillons ADN prélevés sur des sous-vêtements des victimes et l’ADN d’un homme de 56 ans, emprisonné depuis 1994 pour le meurtre de sa belle-sœur, a permis de faire une avancée dans l'enquête. « En juillet cette année, nous avons envoyé une partie des preuves au laboratoire judiciaire et les résultats montrent que l’ADN du suspect correspond pour au moins deux des dix cas », a ainsi déclaré la police.

Des crimes prescrits

Le suspect nie être l’auteur des faits. Il ne pourra de toute manière pas être poursuivi car le délai de prescription pour meurtre était de 15 ans à l’époque en Corée du Sud.

Un autre film sud-coréen, Confession of Murder, daté de 2012, s’inspirait également de cette histoire.