Le cosmodrome russe, à Baïkonour, au Kazakhstan. (archives)
Le cosmodrome russe, à Baïkonour, au Kazakhstan. (archives) — Dmitri Lovetsky/AP/SIPA

WHAT COULD GO WRONG ?

La Russie va (à nouveau) armer ses cosmonautes dans l’espace

Il s’agit pour les cosmonautes de se protéger dans cas d’atterrissage dans une zone inhospitalière, au retour de mission

La Russie va armer ses cosmonautes avec un pistolet spécial censé leur permettre de se protéger des animaux sauvages en cas d’atterrissage dans un endroit reculé et peu peuplé, a annoncé ce mercredi le chef de l’Agence spatiale russe (Roskosmos), Dmitri Rogozine. « Cette arme est déjà en train d’être testée », a déclaré Dmitri Rogozine, cité par l’agence de presse officielle TASS.

Il s’agit d’une version moderne du pistolet à trois canons mis au point à l’époque soviétique. Le pistolet TP-82 faisait partie du kit de secours des cosmonautes depuis les années 1980, il en a été retiré en 2007. Cette arme pourrait à nouveau être intégrée au kit de secours des cosmonautes une fois que les vols habités seront effectués à partir du nouveau cosmodrome russe, dans une zone reculée de l’Extrême-Orient.

Une demande des cosmonautes

« Les atterrissages pourraient avoir lieu dans cette zone peu peuplée, boisée, la forêt-steppe, et les cosmonautes disent qu’il serait bien d’avoir quelque chose de ce genre dans le kit », a expliqué Dmitri Rogozine. Ce dernier a précisé qu’une telle arme pourrait servir pour effectuer des tirs de signalement en cas d’atterrissage dans une zone reculée, ainsi que pour se défendre.

Le cosmonaute russe Oleg Kononenkov, le responsable de l’équipage de l’ISS qui est récemment revenu sur Terre, a exprimé ce besoin au cours d’une conférence de presse mardi : « Il est possible que (le lieu de l’atterrissage) soit une zone sauvage et que nous ayons besoin d’un couteau spécial pour construire un abri et d’une arme à cause des animaux sauvages ».