Espagne : Un homme commet un triple féminicide sous les yeux de ses enfants

VIOLENCES CONJUGALES En comptant simplement la conjointe tuée, le nombre de féminicides en Espagne s’élève à 41 femmes depuis le début de l’année

20 Minutes avec agences
— 
Police espagnole. Photo d'illustration.
Police espagnole. Photo d'illustration. — Dominique Faget AFP

Un triple féminicide a été commis ce lundi par en  Espagne. L’homme a tué sa femme, sa belle-sœur et sa belle-mère sous les yeux de ses deux enfants, âgés de quatre et sept ans. Les faits se sont produits à Valga, une ville de Galice située au nord-ouest du pays.

L’homme de 44 ans, en instance de divorce, a tué sa femme de 39 ans avec une arme à feu alors qu’elle allait emmener les enfants à l’école. Il a ensuite tué sa belle-sœur et sa belle-mère et a pris la fuite, avant de se rendre un peu plus tard. Aucune plainte n’avait été déposée à son encontre par le passé.

Lutte contre le féminicide en Espagne

Ce triple meurtre a provoqué une vive émotion dans le pays. En Espagne, la lutte contre les violences conjugales est une cause nationale depuis une loi contre la violence de genre votée en 2004. « Terrible », a dénoncé sur Twitter le chef du gouvernement socialiste Pedro Sanchez. « Nous ne nous arrêterons pas avant d’avoir mis fin au machisme criminel qui massacre des femmes », a-t-il promis.

En incluant la femme tuée ce lundi (mais pas sa sœur et sa mère), 41 femmes ont été tuées cette année en Espagne par leur conjoint ou ex-conjoint, selon le gouvernement. Sur l’ensemble de 2018, elles ont été 48. En France, depuis la mort d’une femme au Havre, poignardée en pleine rue par son conjoint, le nombre de fémini

cides en 2019 s’élève à 105 victimes.