Etats-Unis : Le corps d’une femme transgenre de 23 ans découvert calciné en Floride

ENQUÊTE La jeune femme de 23 ans serait au moins la 18e personne transgenre tuée depuis le début de l’année dans le pays

20 Minutes avec agence

— 

Police américaine, illustration.
Police américaine, illustration. — Jewel SAMAD / AFP

Le cadavre calciné de Bee Love Slater, une femme transgenre de 23 ans, a été découvert dans une voiture abandonnée mercredi 4 septembre en Floride (Etats-Unis). La police privilégie la piste de l’homicide, rapporte le New York Times relayé par RTL.

Les autorités ont mis plusieurs jours à déterminer l’identité de la victime, dont le corps était « méconnaissable », selon le quotidien américain. « Nous n’avons à ce jour pas de preuve qui démontrerait qu’il s’agit d’un crime de haine », a fait savoir le shérif.

Des femmes transgenres noires visées

La police enquête cependant sur des messages adressés à Bee Love Slater via les réseaux sociaux. Les propos ne sont pas considérés comme menaçants, mais leur envoi constitue une volonté de nuire à la jeune Américaine.

En comptant la mort de la jeune femme, au moins 18 personnes transgenres ont été tuées en 2019 aux Etats-Unis, selon l’association LGBT+ Human Rights Campaign. « Ces victimes ne sont pas des statistiques, a écrit l’association sur Twitter ce samedi. Mais des gens avec des espoirs, des rêves, des proches et des communautés à qui elles manqueront tous les jours. » La majorité des personnes tuées étaient des femmes noires.