Israël : Le gouvernement légalise une colonie de Cisjordanie occupée à deux jours des élections

ANNEXION Des élections législatives cruciales pour l’avenir politique du Premier ministre Benjamin Netanyahou sont prévues ce mardi

J.-L. D. avec AFP

— 

Benjamin Netanyahu
Benjamin Netanyahu — SIPA

Le gouvernement israélien a donné le feu vert ce dimanche à la légalisation d’une colonie sauvage en  Cisjordanie, à deux jours des élections législatives cruciales pour l’avenir politique du Premier ministre Benjamin Netanyahou.

Le gouvernement a accepté de « transformer la colonie sauvage de Mevoot Yericho dans la vallée du Jourdain en une colonie officielle », a annoncé le bureau du Premier ministre à l’issue d’un conseil des ministres. La colonie de Mevoot Yericho est située près de Jéricho, la principale ville arabe de la vallée du Jourdain située juste au nord de la mer Morte.

Une promesse de Netanyahou

L’annonce de sa légalisation intervient à deux jours des législatives israéliennes opposant notamment le Likoud de Benjamin Netanyahou et le parti Kahol Lavan, « Bleu-blanc » en français, de l’ex-chef de l’armée Benny Gantz.

Benjamin Netanyahou avait promis la semaine dernière d’annexer l’ensemble des colonies juives dans la vallée du Jourdain, langue de terre stratégique qui représente environ 30 % de la Cisjordanie occupée, s’il remportait les élections.

Toujours illégale pour la communauté internationale

Cette annonce avait été vivement critiquée par les responsables palestiniens, y voyant une mise à mort du processus de paix, et par une partie de la classe politique israélienne, favorable à l’annexion mais jugeant le timing électoraliste.

Benjamin Netanyahou s’était engagé à annexer les colonies juives de la vallée du Jourdain « immédiatement » après ce scrutin qui s’annonce âprement disputé selon les derniers sondages des médias locaux. Légalisée en regard du droit israélien, la petite colonie de Mevoot Yericho restera toutefois illégale aux yeux de la communauté internationale.