Espagne: Les violentes inondations font au moins six morts

CATASTROPHE La situation a obligé les autorités à fermer des aéroports et à détourner des trains

20 Minutes avec AFP

— 

Des habitants dans les rues inondées d'Almoradi en Espagne, le 13 septembre 2019.
Des habitants dans les rues inondées d'Almoradi en Espagne, le 13 septembre 2019. — AFP

Les inondations qui frappent le sud-est de l’Espagne, où des centaines d’habitants ont été évacuées, ont fait au moins six morts, ont annoncé les services de secours, ce dimanche, indiquant toutefois que les pluies torrentielles commençaient progressivement à se calmer.

Certaines zones du sud-est de l’Espagne ont battu ces derniers jours des records en matière de pluviométrie, ce qui a fait déborder des cours d’eau. Certains des 8.000 habitants de la petite ville de Redovan avaient vendredi de l’eau jusqu’aux genoux et d’autres s’activaient à vider leurs logements inondés.

Des routes, des aéroports et des gares fermées

Au total, plus de 3.500 personnes ont été évacuées, selon les chiffres du ministère de l’Intérieur. De plus, au moins 74 routes ont été fermées du fait des inondations, a également fait le savoir le ministre de l’Intérieur, Fernando Grande-Marlaska, évoquant devant la presse « une situation dramatique ». L’aéroport de la ville de Murcie est resté fermé pour la journée.

Celui (régional) d’Almeria a également été clos pendant plusieurs heures, obligeant à annuler deux vols et à en dévier deux autres vers Malaga, a souligné le gestionnaire d’aéroports Aena. Concernant les trains, la circulation a été suspendue sur plusieurs lignes dans les régions de Valence et de Murcie. La situation reste aujourd’hui critique.

Des nouvelles crues possibles

Le danger « n’est pas encore passé », bien que les précipitations aient baissé d’intensité, a commenté devant la presse la ministre espagnole de la Défense, Margarita Robles, évoquant de nouvelles crues possibles en raison du niveau de la rivière Segura. Les intempéries se déplacent vers le centre de la péninsule ibérique et l’agence météorologique nationale a maintenu son alerte pour pluies torrentielles dans 14 provinces.

Dans la région de Madrid, les précipitations ont provoqué d’importantes inondations à Arganda del Rey, à l’est de la capitale, une localité déjà affectée fin août par les intempéries. Treize personnes avaient péri l'année dernière sur l'île de Majorque en raison de pluies torrentielles​ accompagnées, là aussi, d’inondations et de crues.