Pape François : Le souverain pontife se rendra au Japon et en Thaïlande du 19 au 26 novembre

RELIGION Au Japon, le pape se rendra à Hiroshima et Nagasaki, frappées par des bombes nucléaires il y a 74 ans

20 Minutes avec AFP

— 

Le pape François, le 11 septembre 2019 au Vatican.
Le pape François, le 11 septembre 2019 au Vatican. — Pierpaolo Scavuzzo/AGF/SIPA

Pour son 32e voyage dans le monde, le pape François se rendra en  Thaïlande, puis au Japon, du 19 au 26 novembre. Le pape François a maintes fois exprimé sa fascination pour ce pays, où il souhaitait se rendre en tant que missionnaire dans sa jeunesse. Un projet auquel il avait dû renoncer après une opération d’un poumon.

D’abord reçu en Thaïlande, sur invitation du gouvernement et de l’épiscopat du pays, du 20 au 23 novembre, le Pape François se rendra au Japon du 23 au 26 novembre, à Tokyo, Hiroshima et Nagasaki. Il y a 74 ans, deux bombes atomiques ont fait 140.000 morts sur ces deux villes et 74.000 sont mortes ultérieurement sous l’effet des radiations.

Une carte distribuée aux journalistes

Le souverain pontife argentin a souvent évoqué les dangers d’une guerre nucléaire, d’où ses étapes à Hiroshima et Nagasaki

En janvier 2018, à bord d’un avion le menant en Amérique latine, il avait fait distribuer aux journalistes une petite carte illustrée d’une photo prise en 1945 après l’explosion de la bombe atomique à Nagasaki et montrant un enfant japonais portant sur le dos son petit frère mort. Au verso de la carte, ces mots écrits de la main du pape : « Le fruit de la guerre ».

Le pape a exprimé le désir de se rendre prochainement au Soudan du Sud, voire en Irak l’an prochain si la situation sécuritaire le permet. Il pourrait aussi programmer un voyage apostolique dans des « petits pays » d’Europe, écartant ainsi pour l’instant l’Espagne ou la France.