Cisjordanie : L’annexion par Israël ruinerait « toute chance de paix »

CONFLIT S’il est réélu, Benjamin Netanyahu a promis d’annexer « immédiatement » la vallée du Jourdain, une zone stratégique qui représente environ 30 % de la Cisjordanie

20 Minutes avec AFP

— 

Un soldat israélien dans une colonie en Cisjordanie (illustration)
Un soldat israélien dans une colonie en Cisjordanie (illustration) — Ariel Schalit/AP/SIPA

Promise mardi par le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou s’il remporte les élections législatives du 17 septembre, l’annexion d’une partie de la Cisjordanie occupée ruinerait « toute chance de paix », a prévenu une haute responsable palestinienne, ce mardi.

« C’est une violation flagrante du droit international, c’est du vol de terre flagrant, c’est du nettoyage ethnique. Il détruit non seulement la solution à deux Etats, mais toute chance de paix, ça change la donne », a déclaré Hanane Achraoui, une cadre de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP).

Ryad, dans la soirée, a dénonce une « dangereuse escalade » et demandé une « réunion d’urgence » des ministres des Affaires étrangères des 57 membres de l’Organisation de la coopération islamique (OCI).

« La Palestine est en train d’être éradiquée »

La vallée du Jourdain est une zone stratégique qui représente environ 30 % de la Cisjordanie, territoire palestinien occupé par Israël depuis 1967. Benjamin Netanyahu a promis mardi de l’annexer « immédiatement » s’il est réélu, tout en réitérant sa promesse d’annexer également les colonies israéliennes de Cisjordanie, illégales pour la communauté internationale.

« Il va nous réduire à des centres de population, la Palestine est en train d’être éradiquée », a poursuivi Hanane Achraoui. « Netanyahu est à la recherche de votes d’extrême droite en vendant à son public l’illusion qu’il peut occuper les terres palestiniennes pour toujours », a dit Hazem Qassem, porte-parole du mouvement islamiste palestinien Hamas.

La colonisation accélérée ces dernières années sous l’impulsion de Benjamin Netanyahu

Si la colonisation par Israël de la Cisjordanie et de Jérusalem-Est s’est poursuivie sous tous les gouvernements israéliens depuis 1967, elle s’est accélérée ces dernières années sous l’impulsion de Benjamin Netanyahu et de son allié à Washington, Donald Trump.

A ce jour, plus de 600.000 colons israéliens sont installés, de manière illégale aux yeux du droit international, à Jérusalem-Est et en Cisjordanie occupée où vivent près de trois millions de Palestiniens.