Le typhon a fait de nombreux ravages
Le typhon a fait de nombreux ravages — Tsuyoshi Matsumoto/AP/SIPA

FAXAI

VIDEO. Japon : Deux morts et des blessés à Tokyo après le passage d'un puissant typhon

Des rafales à plus de 200 km/h ont été enregistrées

Le passage d'un puissant typhon qui a balayé  Tokyo dans la nuit de dimanche à lundi a fait deux morts, des dizaines de blessés et provoqué des coupures de courant ainsi que de graves perturbations dans les transports, selon les autorités japonaises.

Une quinquagénaire a été tuée après avoir heurté un mur, emportée par la puissance du vent en traversant une rue, selon des images de caméras de surveillance, a annoncé la police de la mégapole. Un homme de 87 ans est aussi décédé ce lundi matin, retrouvé sous un arbre dans la préfecture de Chiba, selon un porte-parole de la police locale.

Des recommandations d’évacuation maintenues

Près de 60 personnes ont par ailleurs été blessées dans la région, selon les chiffres donnés en début de soirée par la chaîne publique NHK. Accompagné de rafales de vent pouvant dépasser 200 km/h, le typhon Faxai a touché terre dans la nuit le long de la région de Chiba, au sud-est de la capitale, après avoir franchi la baie de Tokyo.

Les autorités maintenaient toujours ce lundi soir des recommandations d’évacuation, non obligatoires, pour des milliers de personnes. Des arrondissements de la capitale ont décidé de fermer les écoles lundi en raison des dangers liés au vent, qui devrait rester fort même après le passage du typhon, entraînant des risques de chute d’objets.

760.000 personnes privées d’électricité

Des vues aériennes de la baie de Yokohama prises par la chaîne publique NHK montraient des conteneurs éparpillés sur les quais et d’autres dégâts matériels importants.

Lundi soir, quelque 760.000 clients étaient encore privés de courant dans le périmètre desservi par la compagnie Tokyo Electric Power (Tepco), principalement dans la préfecture de Chiba, limitrophe de celle de Tokyo. Ils étaient près d’un million plus tôt dans la journée. Les chemins de fer ont aussi en partie été sinistrés.