Etats-Unis : Un troisième républicain veut défier Donald Trump pour la présidentielle de 2020

POLITIQUE Ils sont désormais trois à vouloir se présenter contre le président sortant lors de primaires républicaines

20 Minutes avec agences

— 

L'ancien gouverneur républicain de Caroline du Sud, Mark Sanford.
L'ancien gouverneur républicain de Caroline du Sud, Mark Sanford. — Meg Kinnard/AP/SIPA

Un troisième républicain s’est déclaré ce dimanche candidat à des primaires contre Donald Trump pour l’élection de 2020 aux Etats-Unis. « Je pense que le Parti républicain s’est égaré », a déclaré Mark Sanford lors de l’émission Fox News Sunday.

L’ancien gouverneur a notamment pointé la dette « incroyable » que le président sortant contribue selon lui à creuser. « Le président s’est proclamé roi de la dette, il est familier et confortable avec des niveaux de dette, qui, je pense, nous conduisent […] dans la mauvaise direction », a-t-il expliqué.

Des candidatures pas très dangereuses

Gouverneur de la Caroline du Sud de 2003 à 2011, Mark Sanford a également siégé pendant deux mandats à la Chambre des représentants. Interrogé sur ses chances de battre Donald Trump, il s’est montré moyennement optimiste : « On ne sait jamais », a-t-il simplement dit.

Deux autres républicains peu connus ont déjà annoncé vouloir défier le président lors de primaires républicaines : l’ancien gouverneur du Massachusetts Bill Weld et Joe Walsh, élu au Congrès en 2010 pour un seul mandat. Il faisait alors partie de la vague ultra-conservatrice du Tea Party, opposée à Barack Obama. Des candidatures qui ne menacent pas vraiment Trump, mais montrent que des poches de résistance persistent dans son parti.