Maroc : Au moins six personnes tuées dans un accident de bus lié aux crues, des blessés et des disparus

DRAME Les crues dans le sud-est du pays seraient à l’origine de l’accident

20 Minutes avec AFP

— 

Une voiture de police marocaine (illustration).
Une voiture de police marocaine (illustration). — FADEL SENNA / AFP

Un accident d’autobus lié à une crue dans la province d’Errachidia, dans le sud-est du Maroc, a tué au moins six personnes et plusieurs autres sont blessées parmi les 27 passagers et passagères évacuées dimanche, a-t-on appris auprès des autorités locales. L’autobus s’est renversé sur un pont dans la commune d’El Khank, ont indiqué les autorités locales dans un communiqué, sans autre précision sur les circonstances de l’accident.

Des recherches ont été entreprises pour retrouver des passagers et passagères portés disparues, selon la même source. Les personnes évacuées, parmi lesquels se trouvent des blessés dans des états plus ou moins graves, ont été transférés vers un hôpital de la ville d’Errachidia. Le Maroc a récemment été touché par des orages violents qui ont provoqué une crue meurtrière fin août sur un terrain de foot dans la région de Taroudant (sud) et par des inondations suivies de dégâts matériels importants dans plusieurs localités du pays.

Située aux confins du désert, la région du Drâa-Tafilalet, où se trouve la province d’Errachidia, est sujette à deux phénomènes climatiques extrêmes, la sécheresse et les crues, avec une topographie accidentée accentuant l’ampleur des inondations. L’inondation est « le premier risque en termes de personnes tuées au niveau national », selon un rapport consacré aux risques climatiques publié en 2016 par l’Institut royal des études stratégiques (Ires).

Inondations au Maroc: impréparation et infrastructures «défaillantes»