Brexit : La Chambre des Lords adopte la loi pour reporter la sortie du Royaume-Uni de l’UE

ROYAUME-UNI Ce texte de loi doit entrer en vigueur dès lundi après approbation de la reine Elizabeth

20 Minutes avec AFP

— 

La Chambre des Lords britanniques a adopté définitivement vendredi le texte de loi visant à bloquer une sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne sans accord.
La Chambre des Lords britanniques a adopté définitivement vendredi le texte de loi visant à bloquer une sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne sans accord. — HO / AFP / PRU

Nouvelle déconvenue pour Boris Johnson. La Chambre des Lords britanniques a définitivement adopté, ce vendredi, la loi visant à bloquer une sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne sans accord.

Cette législation, qui demande à Boris Johnson de solliciter auprès de Bruxelles un report de trois mois du Brexit prévu le 31 octobre, doit entrer en vigueur dès lundi après approbation de la reine Elizabeth.

La stratégie des élections anticipées à terre

Farouchement opposé à un nouveau report, Boris Johnson a contre-attaqué, ce mercredi, en présentant une motion appelant à des élections législatives anticipées le 15 octobre. Il espérait ainsi obtenir une nouvelle majorité, plus solide, et avoir les coudées franches avant le sommet des chefs d’Etat et de gouvernement européens programmé les 17 et 18 octobre à Bruxelles.

Mais la motion gouvernementale n’a obtenu que 298 voix, soit moins que la majorité des deux tiers de la Chambre des communes nécessaire pour être adoptée, les élus de l’opposition travailliste s’étant abstenus.